RTBFPasser au contenu

Societe

Crues: stabilisation en Wallonie, sauf pour l'Ourthe

Crues: stabilisation en Wallonie, sauf pour l'Ourthe
10 janv. 2011 à 06:593 min
Par Belga/RTBF

Le niveau de certains cours d'eau devrait encore monter dimanche soir, mais dans des proportions inférieures aux pics atteints vendredi.

La situation reste délicate dans le bassin de l'Ourthe. Le pic a été quasiment atteint sur l'Ourthe moyenne. Sur l'Ourthe inférieure, la hausse s'est ralentie, mais elle se poursuivra jusqu'à minuit. Selon les prévisions à Méry, cette hausse ne sera pas supérieure à 10 centimètres. Les pompiers ont été prévenus par le Centre de crise et suivent attentivement la situation.
Quelques problèmes ont encore été signalés en province de Namur. Les niveaux de vendredi n'ont pas été atteints, mais certains villages sont privés de téléphone. Le niveau de la basse Lesse devrait se stabiliser dans les prochaines heures.
Sur la Meuse, le pic a été atteint et la situation ne devrait plus empirer.

L'Ourthe menace toujours

Les crues ne sont pas terminées en Luxembourg, dimanche soir. On prévoit notamment un pic dans l'Ourthe à Barvaux et Bomal entre 22h00 et minuit.

Une dizaine de personnes ont été évacuées dans la journée à Barvaux.

Une vingtaine de pompiers d'Erezée sont sur place pour procéder à des pompages de caves. Des précautions ont aussi été prises dans l'école communale: les enfants devraient être accueillis dans d'autres locaux lundi matin.

La région de Bastogne est aussi touchée par les inondations.

La Strange est en crue à Hompré, dans la commune de Vaux-sur-Sûre, où une famille a été évacuée.

Ce sont essentiellement les petits ruisseaux qui posent problème. Les pompiers d'Houffalize ont aussi procédé à une vingtaine de pompages dans la journée de dimanche. Du côté de La Roche, deux personnes ont été évacuées à la rue du Trou Vert de manière préventive.

Des routes sont fermés, notamment la RN833 à Rendeux et entre Hotton et Melreux, ou encore dans la région de Neufchâteau à Martilly. Les pompiers chestrolais ont aussi procédé à une quinzaine de vidanges de cave dimanche. Leurs homologues de Saint-Hubert ont réalisé un travail similaire à Hatrival, à Libin et à la Converserie.

Le sud de la province est plus calme dimanche soir.

Un camping évacué à Esneux

Un second camping a été évacué, dimanche, à Esneux. Par mesure de précaution et tenant compte de prévisions pessimistes, les résidents du camping du Val de

l'Ourthe ont été invités à quitter les lieux. Plusieurs campeurs se montraient cependant réticents.

Les pompiers, aidés par des plongeurs, avaient déjà évacué, vendredi soir, toutes les personnes qui étaient cernées par les inondations au camping de Méry, à Esneux. Proche du camping du Val de l'Ourthe, le camping de Méry reste lui aussi inaccessible.

Par ailleurs, une maison de repos d'Esneux était aussi en cours d'évacuation dimanche après-midi, sans doute suite aux inondations.

Autre camping également évacué à Trois-Ponts

Les résidents du camping de Trois-Ponts ont été évacués dimanche, en prévision de l'ouverture du barrage de Robertville, indiquent les pompiers de Malmedy.

Les autorités ont pris la décision d'évacuer les résidents en fin de matinée, vu le risque d'inondation du camping. Les personnes ont été reçues dans les locaux de la piscine communale, en attendant la fin de l'opération.

Les résidents ont pu rentrer chez eux en soirée.

Le barrage de Robertville sera ouvert pour laisser s'écouler les surplus d'eau qui se sont accumulés dans la région.

Tendance à la décrue à Couvin

Si l'Eau Noire a monté d'un peu moins de 30 centimètres dans la nuit de samedi à dimanche, la tendance générale dans la région de Couvin, particulièrement touchée, est à la décrue.
D'après les données du Séthy, l'Eau Noire a monté de 23 centimètres entre minuit et 6 heures. Le Viroin a pour sa part baissé de 6 centimètres en 6 heures. Pour l'Eau Blanche, la tendance est également à la baisse.
Les pompiers de Couvin avaient, en début de matinée, une dizaine d'interventions prévues, essentiellement des vidanges de caves et des nettoyages de voiries. La route de Petigny est toujours fermée.

Eau non potable à Belvaux et Lessive
A Rochefort, le retour à la normale se fait petit à petit. Plus aucune route n'est inondée et dimanche matin, aucune vidange de cave ne figurait au programme des pompiers.
Ceux-ci distribuaient cependant dimanche matin des berlingots d'eau dans les villages de Belvaux et Lessive. Les puits de ces villages ont été pollués
par les eaux de ruissellement. De nouvelles analyses d'eau seront réalisées lundi. Au total, 4000 berlingots seront distribués sur le week-end.

Chaussées toujours fermées à Dinant
A Dinant, 4 interventions figuraient au programme des pompiers. Le niveau de la Lesse, de la Leffe et de la Meuse est considéré comme stable. La route reliant Dinant à Yvoir est toujours fermée, tout comme la route de Givet, qui relie Dinant à Hastière et Givet. L'eau déborde à hauteur de Waulsort et Freyr.
La rue des Forges à Anseremme est fermée, tout comme le boulevard Sasserath et la chaussée reliant le rocher Bayard à Anseremme.

 

Voyez nos reportages et directs:

 

En région liégeoise:

 

En direct d'Esneux:

 

A Barvaux-sur-Ourthe:

 

 

RTBF avec Belga

Articles recommandés pour vous