Football

Croatie-Belgique, les Diables au bord du précipice

Luka Modric sera une des clés du match pour servir Andrej Kramaric.

© Tous droits réservés

La Belgique devra donc se défaire de la Croatie pour franchir le cap des phases de groupe. Tout un programme. Même si cela ne constitue qu’une demi-surprise au regard de notre équipe vieillissante, la perspective de devoir vaincre le vice-champion du monde n’est pas engageante. Voici en quelques points la raison de ce pessimisme.

La terre du milieu

Tout d’abord, la qualité du milieu de terrain croate. Au niveau international, le triangle Brozovic-Kovacic-Modric est un des plus sexy de la planète. Brozovic, malgré une blessure durant le mois d’octobre, tient à merveille son rôle devant la défense. Le premier relanceur de l’Inter joue dans un fauteuil. Il est capable d’absorber la pression adverse par ses qualités techniques. Kovacic est le chasseur parmi les trois. Ramasser les ballons dans les pieds adverses, dribbler et se projeter, c’est son kiffe. Contre le Canada, il a apporté quelques ballons importants aux abords du rectangle. Modric, malgré ses 37 ans, reste le manieur de ballon que l’on connaît. Capable en une caresse sur le cuir d’effacer toute une défense. Mais aussi d’éliminer les adversaires par le dribble. Il y a 9 victoires en ligue des Champions et un Ballon d’Or dans ce triangle magique. Même en pressant correctement, il n’est pas dit que nos Diables parviendront à faire déjouer le milieu croate.

Une attaque à rénover

Comme contre le Maroc, l’idée serait peut-être de couper l’alimentation d’une ligne offensive encore hésitante. Depuis la retraite de Mario Mandzukic (ndlr, désormais dans le staff de Zlatko Dalic), la Croatie n’a pas réussi à se choisir un attaquant attitré. Rebic est en froid avec son coach et n’a pas été repris. Il joue de toute façon les doublures à l’AC Milan.

Petkovic est trop irrégulier. Même constat pour Livaja. Kramaric n’a pas convaincu contre le Maroc. Mais, il faut se rendre à l’évidence. La richesse du football croate permet à Dalic de changer ses pions. De modifier son plan. Et contre le Canada, ça a plutôt bien marché. En venant du flanc, Kramaric s’est offert un doublé. Livaja a marqué pour sa première titularisation en coupe du monde. Et en sortant du banc, Lovro Majer et Mislav Orsic ont été plutôt convaincants. Les 4 buts empilés par les Vatrenis confirment en tout cas que les doutes qui planaient contre le Maroc peuvent être évacués.

Gvardiol, le futur patron

La défense est peut-être un des points à cibler. Sa partie droite alors. Juranovic n’a pas été étincelant. Se cantonnant de manière quasi exclusive à son travail défensif. Lovren manque de vitesse et de calme parfois malgré sa longévité au plus haut niveau. La clé sera peut-être la titularisation de Romelu Lukaku. Histoire d’apporter un peu de doute à cette ligne arrière croate qui compte quand même en ses rangs Josko Gvardiol. Le défenseur de 20 ans joue comme un routinier et est capable de tenir la baraque à lui seul. Attention d’ailleurs à ses facultés à la relance. Il pourrait mettre le milieu belge en difficulté par moments. Le défenseur formé au Dinamo Zagreb est suivi par les plus grands d’Europe. Le challenge de museler Lukaku ou nos autres attaquants est tout à fait dans ses cordes.

L’amour du maillot

Comment vaincre la Croatie alors me direz-vous ? La forme du jour sera importante. Mais, compte tenu de la prestation mièvre des Diables contre le Maroc, il faudra surtout y mettre du cœur. La passion qui anime l’équipe de Dalic a permis de retourner sans trop douter la situation contre le Canada. Les propos peu glorieux du coach canadien, John Herdman, ont aussi mis en évidence le patriotisme croate et son côté galvanisant. L’envie, la combativité, la passion devront être au top. Mais les Croates l’ont déjà annoncé, ils ne joueront pas ce match en calculant. Ça tombe bien, les Diables n’auront pas ce luxe…

Coupe du Monde 2022

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous