Cyclisme

Critérium du Dauphiné – Cyril Saugrain : "En montagne, Vingegaard était plus fort que Roglic"

Bilan Critérium du Dauphiné 2022

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

12 juin 2022 à 18:21Temps de lecture2 min
Par Christophe Delstanches avec Rodrigo Beenkens

L’édition 2022 du Critérium du Dauphiné, s’est achevée par la victoire finale de Primoz Roglic. La dernière étape a été remportée par Jonas Vingegaard au sommet du Plateau de Solaison. Le coureur danois a passé la ligne d’arrivée main dans la main avec son équipier Primoz Roglic, qui lui "offert" la victoire d’étape.

L’occasion pour Rodrigo Beenkens et Cyril Saugrain, de faire le bilan de cette édition et de se projeter vers le Tour de France qui débute dans moins de trois semaines.

Le bilan pour la Jumbo Visma de Wout van Aert plus que positif, avec 3 victoires d’étapes et le classement final remporté par Roglic. Le coureur slovène s’est imposé, mais était-il vraiment le meilleur coureur du Critérium ? La réponse de notre consultant est nuancée : "En tout cas, c’est celui qui a mis le moins de temps. Ça, c’est clair. Mais c’est vrai que sur les deux dernières étapes de montagne j’ai plutôt la sensation que Jonas Vingegaard était plus fort. Mais le Danois a été un peu moins fort sur le chrono. Donc la logique est respectée".

"Jumbo-Visma devra scénariser son Tour de France"

Vingegaard mieux en jambes en montage que Roglic, une information importante à moins de trois semaines du départ de la grande boucle.

L’équipe Jumbo-Visma en tiendra compte et devra jouer finement sur le Tour : "Il faut analyser étape par étape pour se dire ou est quand on va essayer de renverser le Tour, de mettre en difficulté Tadej Pogacar, ou un autre coureur peut-être, parce qu’on ne sait pas exactement comment ça va se passer. Donc pour moi, ça veut dire qu’il faut écrire une stratégie complète. Elle est probablement écrite, mais une stratégie où on se dit, comment on utilise Roglic et Vingegaard. Je parle bien de ces deux-là, parce que van Aert aura un autre rôle. Bon, il y a plein de scénarii qui peuvent être imaginés, mais il faut l’écrire et il faut scénariser ce Tour de France": déclare Cyril Saugrain.

Quelle stratégie devra adopter van Aert, pour aller chercher le maillot vert ?

Wout van Aert ira sur le Tour pour aider Roglic et Vingegaard qui visent le général, mais il jouera évidemment aussi sa carte personnelle. Son but avoué est d’aller chercher le maillot vert.

Mais pour faire le plein de points il faut aller les chercher tous les jours, notamment dans les sprints intermédiaires. Reste à voir si van Aert aura cette énergie, s’il doit en plus, travailler en montage pour ses leaders : "Je pense que ça dépendra de beaucoup des premiers sprints de van Aert. S’il arrive à être très performant dans les premiers sprints massifs et marquer chaque fois ses 50 points, il aura moins de pression les jours suivants, sur les sprints intermédiaires. Il aura une marge et il pourra dépenser moins d’énergie. Les premiers sprints, au Danemark, seront déterminants. Il risque d’y avoir du vent, des bordures, ce seront des sprints très particuliers. Le début du Tour sera donc déterminant pour van Aert dans sa quête au maillot vert": a conclu notre consultant.

Articles recommandés pour vous