RTBFPasser au contenu

Societe

Crise sanitaire et enseignement : les classes de primaire seront en quarantaine à partir de 4 cas positifs

Bambin dans une école à Hélécine, le 6 décembre dernier (illustration)

Les ministres en charge de la Santé publique ont formalisé mercredi après-midi lors d’une CIM (Conférence interministérielle) électronique de nouvelles règles de gestion des cas de Covid dans le milieu scolaire. Le cabinet de la ministre de l’Éducation Caroline Désir était invité à participer aux discussions, côté francophone.

 

Extrait de notre 19h30 de ce mercredi :

Les nouvelles règles suivent la même logique que les adaptations validées mardi par les ministres en charge de la Santé pour les règles de dépistage, d’isolement et de quarantaine qui valent pour l’ensemble de la population. On va donc dans le sens d’un assouplissement, pour éviter une surcharge des centres de tests et un absentéisme disproportionné dans les écoles, avec le variant Omicron qui commence à faire grimper le nombre de contaminations.


A lire aussi : Variant Omicron en Belgique : testing, quarantaine… quelles sont les nouvelles règles à suivre dès le 10 janvier ? (infographies)


Le cabinet du ministre flamand en charge de la Santé publique Wouter Beke a brûlé la politesse aux autres ministres impliqués mercredi en fin d’après-midi, confirmant les principaux changements : une classe de primaire sera placée en quarantaine (la classe est alors fermée) dès qu’il y a 4 cas positifs (plutôt que 2) dans la classe ou 25% des élèves, et ce pour 5 jours (plutôt que 7). Par ailleurs, un enfant qui a eu un contact à haut risque hors de la classe, mais n’est pas malade, peut continuer de venir à l’école même s’il est en quarantaine.

Pour le secondaire, les mêmes règles valent que pour l’ensemble de la société, telles qu’actualisées mardi.


A lire aussi : Port du masque en primaire : "Ne reportez pas votre colère contre les directions", lance Caroline Désir


Les ministres rappellent qu’il est essentiel de garder son enfant à la maison s’il présente des symptômes, et recommandent une nouvelle fois aux familles de faire passer un autotest aux enfants en âge scolaire une fois par semaine. Il est conseillé d’effectuer le premier autotest juste avant la rentrée prochaine.

Extrait de notre 13h :

Quarantaine / De nouvelles règles pour fermer une classe

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Si les élèves (en primaire) portent correctement le masque en classe et que les locaux sont bien ventilés, les enfants (en primaire et maternelle) peuvent être considérés comme des contacts à faible risque de contamination entre eux.

Les nouvelles règles valent dès la rentrée scolaire prochaine, le lundi 10 janvier, et a priori jusqu’au "congé de détente" (vacances de carnaval), fin février, avec une évaluation à mi-parcours, soit fin janvier.


A lire aussi : Enseignement supérieur : Que faire en cas de covid ou de quarantaine en pleine session d’examens ?


"D’ici là, un grand groupe d’enfants âgés de 5 à 11 ans aura déjà eu l’occasion d’être vacciné", justifie le communiqué commun transmis à l’issue de Conférence interministérielle.

"L’un des principaux objectifs de ces mesures est de maintenir les écoles ouvertes dans des conditions sanitaires sécurisées. Les enfants, les élèves et les enseignants doivent pouvoir fréquenter les classes", indiquent les ministres compétents. De tels assouplissements sont possibles grâce entre autres à la "couverture vaccinale relativement élevée des élèves de 12 ans et plus", et au fait que la ventilation et le port du masque (à partir des primaires) sont entre-temps bien implémentés, ajoutent-ils.

Sur le même sujet

15 janv. 2022 à 10:20
2 min
08 janv. 2022 à 17:24
1 min

Articles recommandés pour vous