Politique

Crise énergétique : un nouveau kern énergie ce mardi soir pour étudier les mesures de soutien

© Tous droits réservés

06 sept. 2022 à 15:33Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par Marine Lambrecht

Le cabinet restreint (kern) du gouvernement fédéral se réunira ce mardi soir à 20h00 pour travailler à de nouvelles mesures destinées à alléger les factures énergétiques tant des entreprises que des ménages. Il ne faut pas s’attendre à des annonces à l’issue de cette réunion, même si le gouvernement dit ne pas vouloir attendre l’Europe pour agir. D’autres réunions devraient donc suivre.

Vendredi, un conseil européen des ministres de l’Energie figure à l’agenda. Ce volet européen sera à nouveau sur la table du kern mardi soir, même si la ministre Tinne Van der Straeten (Groen) dispose déjà d’un mandat clair, à savoir plaider pour une fixation des prix sur le marché du gaz.
 

 

Contacts informels avec la Commission européenne

À bonne source, on ajoutait que des contacts informels constructifs ont déjà eu lieu entre le Premier ministre Alexander De Croo et la présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen. Des échanges ont aussi eu lieu avec d’autres leaders européens. "Il n’y a pas d’ambiguïté sur ce que nous voulons", indiquait-on mardi après-midi de source gouvernementale, "la Belgique plaide depuis six mois pour un plafonnement des prix à l’échelon européen".

Lundi, le gouvernement a reçu les représentants des employeurs. Ceux-ci ont appelé à la mise en place de différentes mesures, dont la réinstauration du chômage temporaire comme lors de la crise du Covid, des diminutions des charges patronales, d’éventuels subsides régionaux, l’amélioration de l’efficience énergétique… La question de l’indexation des salaires a aussi été évoquée, dans un contexte de forte inflation (9,4% en 2022 selon la dernière estimation du Bureau du Plan).

Des mesures ciblées

Le kern de ce mardi soir permettra d’évaluer cette rencontre. Selon toute vraisemblance, on se dirige vers la mise en place de mesures d’aides proches des dispositifs mis en place pendant la crise sanitaire mais de manière plus ciblée. L’impact de la crise énergétique est davantage inégale d’un secteur à l’autre. Quant à la question de l’indexation des salaires, le gouvernement n’a pas l’intention d’y toucher, ajoutait-on d’emblée. Le gouvernement recevra les syndicats demain/mercredi.

Outre les entreprises, le soutien aux ménages sera aussi abordé. Au sein de la coalition, il existe un quasi-consensus sur la mise en place de mesures supplémentaires destinées aux non-bénéficiaires du tarif social. Le gouvernement pourrait aussi demander aux caisses d’assurance maladie de regarder elles-mêmes de manière plus proactive si les personnes ont droit à une allocation majorée, et donc également à un tarif social, avait suggéré la ministre de l’Energie sur la VRT.

La question des surprofits à nouveau sur la table

La question de la mise en place d’une contribution du secteur de l’énergie via un "écrémage" des surprofits sera à nouveau sur la table. Selon Mme Van der Straeten, quelque 700 millions d’euros pourraient ainsi être récupérés sur les "bénéfices extraordinaires liés à la crise", avait-elle calculé vendredi dernier. Son calcul est assez proche de celui réalisé par le vice-Premier ministre et ministre des Finances, Vincent Van Peteghem (CD&V).

De son côté, le ministre de l’Économie Pierre-Yves Dermagne (PS) a annoncé avoir demandé une enquête à l’Observatoire des prix pour déterminer si des secteurs avaient profité de la crise Covid pour augmenter leurs marges, avec un focus sur le secteur alimentaire. A ses yeux, l’étude, dont les résultats sont attendus dans quelques semaines, pourra aussi servir pour détecter d’éventuelles évolutions de marges qui paraissent suspectes. Ces données suspectes seraient alors transmises à l’Autorité belge de la concurrence qui décidera des suites à donner.

Coût de l'énergie en augmentation pour les ménages : JT 04/09/2022

Sur le même sujet

Expulsions, plans de paiement,... : voici les premières mesures adoptées par le gouvernement wallon pour faire face à la crise énergétique

Politique

Elargissement du tarif social : qu’est-ce que ça veut dire et qui est concerné ?

Politique

Articles recommandés pour vous