Icône représentant un article video.

Vidéo

Crise énergétique : pulls, plaids, vêtements thermiques… ont la cote de manière précoce dans les commerces

26 sept. 2022 à 12:45Temps de lecture2 min
Par Théa Jacquet, sur la base d'un reportage de Sophie Mergen et Clara Weerts

Alors que les températures baissent, le prix de l’énergie, lui, poursuit sa hausse. Et pour limiter leur consommation de gaz, bon nombre de Belges seront contraints de baisser leur thermostat durant les prochains mois. Par conséquent, les polaires, plaids, collants, leggings et vêtements thermiques ont la cote, à un moment pour le moins inhabituel.

"C’est beaucoup plus tôt que d’habitude. Normalement, c’est au mois de novembre et en décembre, un grand boom, mais en septembre, on n’avait jamais eu autant", indique Gaetanna Mastronardi, manager d’un magasin de vêtements qui connaît une augmentation notable de ses ventes.

"Comparé aux quatre dernières semaines de l’année passée, on a une augmentation de 20%, surtout sur les thermiques à manches longues", relève Quentin Butacide, magasinier et vendeur dans un magasin de sport. Au rayon polaire, une augmentation de 30% des ventes a été constatée.

Si les stocks ont été renforcés pour absorber la demande, reste à savoir si les prix augmenteront à leur tour…

Sur le même sujet

Les librairies sous pression: elles doivent aussi gérer un manque à gagner

On n'est pas des pigeons

Quelles solutions pour diminuer les factures énergétiques des salles de spectacle ?

On n'est pas des pigeons

Articles recommandés pour vous