Monde Europe

Crise énergétique : le Portugal décide de taxer "superprofits" et cryptomonnaies

© Getty Images

10 oct. 2022 à 16:28Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Le gouvernement portugais a décidé de commencer à taxer les "superprofits" des producteurs d'énergie ainsi que les plus-values des investissements en cryptomonnaies, a annoncé lundi le ministre des Finances Fernando Medina lors de la présentation du projet de budget pour 2023.

À la suite de l'accord trouvé au sein de l'Union européenne pour reverser une partie des "superprofits" des producteurs d'énergie aux ménages et entreprises confrontés à l'explosion des factures, le Portugal introduira l'année prochaine une "contribution temporaire de solidarité".

Elle sera d'au moins 33% sur les "profits extraordinaires" des secteurs du pétrole brut, du gaz naturel, du charbon et du raffinage.

Le ministre des Finances a également confirmé son intention de combler le vide légal qui empêchait l'imposition des actifs virtuels au Portugal, qui avait rendu le pays particulièrement attractif pour les investisseurs en cryptomonnaies.

Les plus-values réalisées dans ce secteur seront désormais imposées à hauteur de 28%, a précisé lundi Fernando Medina.

Le Portugal était jusqu'ici l'un des rares pays en Europe où les transactions en cryptomonnaies n'étaient pas "imposables", car elles n'étaient pas considérées comme des devises ni des actifs financiers.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous