Monde

Crise des sous-marins : Charles Michel dénonce le "manque de loyauté" des Etats-Unis

Charles Michel dénonce le "manque de loyauté" des Etats-Unis dans la crise des sous-marins
20 sept. 2021 à 19:02Temps de lecture1 min
Par Belga

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a dénoncé lundi un "manque de loyauté" de la part des Etats-Unis dans la crise des sous-marins qui fâche la France.

L'Union européenne demande à Washington une "clarification" pour "tenter de mieux comprendre quelles sont les intentions derrière" l’annonce d’un partenariat stratégique entre les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie, "car c’est incompréhensible", a-t-il dit à des journalistes à New York en marge de l’Assemblée générale de l’ONU.

La ministre belge des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, a elle aussi commenté cette crise qui crispe fortement Paris. L’annonce de l’alliance de sécurité "AUKUS" entre les Etats-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni, et par conséquent l’abandon d’un contrat de fourniture de sous-marins français (de Naval Group) à Canberra ont été "un coup de tonnerre", selon la libérale.

"Il s’agit d’un coup d’éclat ou d’un coup de tonnerre dans l’actualité française d’abord, européenne certainement, géostratégique au niveau mondial aussi", a-t-elle commenté à New York.

 

Sur le même sujet

Crise des sous-marins : l’Australie signe un accord avec les Etats-Unis et le Royaume-Uni

Monde

Macron a reçu Blinken à Paris, première rencontre depuis la crise des sous-marins