RTBFPasser au contenu

Monde

Crise des sous-marins : Biden juge nécessaire une défense européenne "plus forte" en complément de l’Otan

Crise des sous-marins : Biden juge nécessaire une défense européenne "plus forte" en complément de l’Otan

Le président américain Joe Biden a jugé mercredi, dans un communiqué commun avec le président français Emmanuel Macron, qu’une défense européenne "plus forte" était nécessaire, en complément de l’Otan.

Les deux présidents se sont entretenus par téléphone mercredi pour dénouer la crise entre les deux pays alliés après l’annonce, le 15 septembre, d’une nouvelle alliance stratégique entre l’Australie, les États-Unis et le Royaume-Uni (AUKUS), qui a torpillé un méga-contrat de sous-marins français à Canberra.


►►► A lire aussi : Crise des sous-marins : menace de dysfonctionnements accrus au Conseil de sécurité de l’ONU


Cette crise diplomatique avait mené au rappel par Paris de ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie, une décision sans précédent vis-à-vis de deux alliés historiques.

L’ambassadeur français aux États-Unis, Philippe Etienne, va retourner à Washington "la semaine prochaine", a décidé Emmanuel Macron après son entretien avec Joe Biden, selon ce communiqué commun de l’Élysée et de la Maison Blanche.

"Processus de consultations approfondies"

Ce communiqué souligne par ailleurs que "des consultations ouvertes auraient permis d’éviter" la crise entre les deux pays. "Le président Biden a fait part de son engagement durable à ce sujet", indique le communiqué, ajoutant que les deux chefs d’État américain et français, qui se rencontreront "en Europe à la fin du mois d’octobre", ont "décidé de lancer un processus de consultations approfondies visant à mettre en place les conditions garantissant la confiance".

Sur le même sujet: JT 21/09/2021

Affaire des sous-marins : la France hausse le ton à l'ONU

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous