RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Vidéo

Crise automobile : la pénurie des pièces détachées fait flamber les prix

27 juil. 2022 à 13:11Temps de lecture2 min
Par Maud Wilquin, sur base du reportage de Pierre Buchkremer

La crise automobile s'intensifie. Après les longs délais de livraisons de voitures neuves et l'offre limitée de véhicules d'occasion, la Belgique connaît maintenant une pénurie de pièces détachées. Ce phénomène s'explique en partie par une diminution de production pendant la crise sanitaire, la guerre en Ukraine et par le passage à une livraison en bateau plutôt qu'en avion pour les pièces en provenance de Chine, ce qui rallonge considérablement les délais.

Dans ce contexte de longue attente, tout le défi pour les garagiste consiste à trouver des solutions de secours en Flandres et en France. Des solutions intenables sur le long terme. 

Et comme le veut le principe de l'offre et de la demande, lorsque l'offre diminue, les prix explosent. "Dernièrement nous avons acheté deux feux arrières pour une voiture low cost dans la gamme des véhicules", explique un garagiste. "Nous nous sommes retrouvés avec une facture de presque 1000 € HTVA alors que ces feux coûtaient bien moins jusqu'il y a un an ou deux d'ici. Je plains les clients qui doivent faire réparer à leur frais. C'est devenu impossible aujourd'hui."

Autre conséquence en cascade, les voitures de remplacement qui sont utilisées plus longtemps et qui commencent à manquer.

La fédération de l'automobile précise qu'il est impossible de savoir quand cette guerre va s'enrayer. Le casse-tête ne fait peut-être que commencer.

 

Sur le même sujet

Sans ammoniaque, impossible de brûler nos déchets sans polluer au-delà des normes : retour à la décharge ?

Vie pratique

Touring s'attend à plus de pannes à cause de la vague de chaleur : "Ouvrez d'abord les fenêtres avant de mettre l'airco"

Voyages

Articles recommandés pour vous