RTBFPasser au contenu

Regions

Crime raciste de Schaerbeek en 2002 : la Habiba-Ahmed Foundation s’installe dans la maison du drame

La fondation s'installe à l'adresse où s'est produit le crime raciste du 7 mai 2002.
30 oct. 2021 à 15:272 min
Par K. F.

Une nouvelle étape : la Habiba-Ahmed Foundation s’installe au 121 de la rue Vanderlinden, à Schaerbeek, dans la maison où le 7 mai 2002, Habiba El Hajji et Ahmed Isnasni, un couple de Marocains, ont perdu la vie, tué par leur voisin raciste, sympathisant du Vlaams Blok. Un drame qui a choqué et dont on commémorera les 20 ans l’année prochaine.

Dans ce cadre, Kenza Isnasni, fille du couple (rescapée ainsi que ses frères avec l'aide de leur voisin Gérard Buyck), a décidé de lancer une fondation. Nous vous en parlions en avril dernier : cette structure a pour marraine la princesse Esmeralda de Belgique. Le comité intègrera également l’auteur et rappeur Gaël Faye, le metteur en scène Dorcy Rugamba et la chercheuse bruxelloise Fatima Zibouh. Le rappeur bruxellois Scylla s’est également joint au comité.

Loading...

La fondation avait besoin d’un siège social. Il est installé rue Vanderlinden. Une plaque a été dévoilée ce vendredi. "Depuis peu, en accord avec les autorités communales, l’adresse de son siège social est établie dans la maison où cette tragédie a eu lieu. Nous souhaitons marquer ce moment qui représente un symbole fort. Un symbole fort qui nous l’espérons permettra des actes et des engagements forts pour que ce devoir de mémoire soit reconnu et fasse partie de la mémoire collective belge", indique la fondation. L’un des actes attendus reste le changement de nom de cette portion de la rue Vanderlinden, pour qu’elle devienne la rue Habiba-Ahmed

"On aspire à ce que la rue soit renommée en leur mémoire", a expliqué Kenza Isnasni vendredi. "L'espace public est le reflet de l'histoire de la société et avoir une rue à leurs noms permettrait de prolonger le travail de mémoire, qui doit perdurer pour que ce genre d'actes ne se reproduise plus jamais... C'est aussi une manière de valoriser leur histoire et celles de toute une génération de parents."

INVITÉ Kenza Isnasni

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Vendredi, la fondation a également lancé officiellement sa campagne #RDV7MAI2022 en vue des 20 ans de la tragédie. "Nous tenons à travers la campagne #RDV7MAI2022 à réitérer notre appel à la vigilance et à la reconnaissance pour un devoir de mémoire contre le racisme. Dans un contexte inquiétant, nous appelons la population belge à rejoindre cette campagne afin de faire entendre la voix d’une transformation positive et enfin d’écrire ensemble une nouvelle page de l’Histoire."

Loading...

La princesse Esmeralda, qui n’a pas pu être présente vendredi lors du dévoilement de la plaque, à adresser un message vidéo au sujet de l’établissement de la fondation au 121 de la rue Vanderlinden. "C’est un symbole fort mais il doit être suivi d’actions concrètes et du travail de mémoire entrepris par la fondation pour rétablir le dialogue entre les communautés", a déclaré la princesse dans ce message posté sur les réseaux sociaux.

La fondation a d’ores et déjà lancé un crowdfunding et lancé un appel "Devoir de mémoire". La fondation envisage notamment de lancer un kit pédagogique en septembre 2022 à l’attention des écoles ainsi qu’une pièce de théâtre.

Sur le même sujet

26 juin 2021 à 13:05
2 min
07 mai 2021 à 05:05
4 min

Articles recommandés pour vous