Monde

Crash d’un avion militaire à Ieïsk en Russie : les enquêteurs russes privilégient la piste du "défaut technique"

Une vue d’un mémorial de fortune pour les personnes tuées après qu’un avion militaire Sukhoi Su-34 se soit écrasé dans la cour d’un quartier résidentiel de la ville de Ieïsk, dans le sud-ouest de la Russie, le 18 octobre 2022.

© AFP

18 oct. 2022 à 09:19Temps de lecture1 min
Par Belga, mis en ligne par K.D.

Les enquêteurs russes ont dit mardi privilégier la piste du "défaut technique" à l’origine du crash d’un avion militaire dans un immeuble résidentiel à Ieïsk, dans le sud du pays et proche de l’Ukraine, qui a fait au moins 13 morts lundi.

"L’enquête considère le défaut technique de l’avion comme la principale version du crash", a indiqué le Comité d’enquête russe, ajoutant que le pilote, qui a réussi à s’éjecter avant le crash, était interrogé par ses services.

Des enregistreurs de vols ont récupéré sur le site du crash et échantillons de carburant ont été prélevés à l’aérodrome dont a décollé le bombardier Soukhoï 34, a indiqué le Comité d’enquête.

L’enquête considère le défaut technique de l’avion comme la principale version du crash

L’avion s’était écrasé lundi dans un immeuble résidentiel où habitaient 600 personnes de cette ville de 90.000 habitants située en face de la ville ukrainienne de Marioupol, dévastée par un siège des forces russes au début du conflit.

Les images de l’explosion et des flammes englobant toute la façade de l’immeuble ont choqué la Russie. Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre des habitants retrouvant le pilote éjecté au sol à proximité de l’immeuble. Interrogé si son appareil avait été abattu, encore hagard, il répond : "Non".

Mardi, les Russes ont déposé des fleurs et des jouets, en mémoire des trois enfants tués dans l’accident, devant l’immeuble avec une pancarte : "Ieïsk. 17/10/2022. Nous nous souviendrons. Nous sommes en deuil."

Selon les autorités, quatre personnes, dont une fille de cinq ans et un adolescent, sont grièvement blessées et sont hospitalisées à Krasnodar, la capitale régionale.

Sur le même sujet (18/10/2022)

Débris sur le site du crash d'un avion militaire en Russie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous