Crash des 737 MAX : accusé de fraude, Boeing va payer 2,5 milliards de dollars, dont 500 millions aux proches des victimes

Crash des 737 MAX : accusé de fraude, Boeing va payer 2,5 milliards de dollars, dont 1,77 aux victimes et aux proches

© OLIVIER DOULIERY - AFP

07 janv. 2021 à 21:50 - mise à jour 07 janv. 2021 à 21:50Temps de lecture1 min
Par Belga

Le ministère américain de la Justice a annoncé jeudi avoir accusé Boeing de complot en vue de commettre une fraude, pour ne pas avoir fourni toutes les informations lors du processus d’approbation du 737 MAX, dont deux exemplaires se sont écrasés en vol.

Le géant de l’aéronautique a accepté de verser plus de 2,5 milliards de dollars pour solder certaines poursuites – dont une amende pénale de 243,6 millions, 1,77 milliard d’indemnités à ses clients et 500 millions pour un fond destiné à indemniser les proches des 346 victimes de l’accident des appareils de Lion Air en octobre 2018 et Ethiopian Airlines mars 2019.

Extrait du JT de 13h du 30 décembre 2020

Boeing 737 Max : Les premiers passagers de retour après 2 ans

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Crash 737 MAX : des familles contestent un accord entre Boeing et les Etats-Unis

Monde

Crashs du 737 MAX : les plaintes d’actionnaires contre Boeing jugées recevables