RTBFPasser au contenu

Belgique

Covid: se faire tester gratuitement, sans passer chez le généraliste, c'est parti, voici comment faire

Covid: se faire tester gratuitement, sans passer chez le généraliste, c'est parti, voici comment faire
03 nov. 2021 à 13:50 - mise à jour 03 nov. 2021 à 14:153 min
Par Isabelle Huysen

C’est tout nouveau. Et ça devrait faciliter la vie des médecins généralistes, débordés par les demandes de tests Covid. Depuis ce matin, plus besoin de passer par eux pour obtenir un test de dépistage. Il suffit d’aller sur le site masante.belgique.be et de répondre à un questionnaire : cinq questions pour savoir s’il est souhaitable de passer un test ou non.

Comment ça marche?

Rendez-vous donc sur le site masanté.be. Là, au rayon des nouveautés, vous découvrez le self assessment testing ou test d’auto-évaluation. Un petit clic et vous pouvez commencer ce questionnaire qui est anonyme. Cinq questions peuvent vous être posées :

  1. Votre tranche d’âge
  2. De quoi on se plaint ( on vous demande, par exemple, si vous êtes essoufflé, si vous avez une sensation de poids sur la poitrine, mais aussi si aucune proposition ne vous concerne )
  3. Avez-vous été diagnostiqué Covid ces 6 derniers mois?
  4. Vos symptômes : il y en a 12 comme, par exemple, odorat ou goût nettement diminué, êtes-vous très fatigué, avez-vous de la fièvre, avez-vous des maux de tête, de gorge, écoulement nasal…
  5. Depuis quand avez-vous ces symptômes?

Suivant vos réponses, il vous sera conseillé de faire ou non un dépistage gratuit dans un centre ou en pharmacie.

Il faut alors suivre les démarches permettant de générer un code CTPC.

Attention cependant, si vous êtes considéré comme faisant partie d’un groupe à risque ( par exemple avoir plus de 65 ans, souffrir d’obésité grave ), vous devez passer par le médecin généraliste.

Sur le papier, cela a l’air très simple. Mais qu’en est-il réellement ?

On a testé...

© Tous droits réservés

Comme depuis deux jours, je suis enrhumée et que j’ai mal à la tête, je décide, par prudence, de faire cette auto-évaluation. Répondre aux questions est un jeu d’enfant. Et la réponse est claire : même si je ne souffre que de trois symptômes ( écoulement nasal, maux de tête et de gorge ), il m’est conseillé de faire un test gratuit, de préférence en pharmacie :

Vous présentez des symptômes possibles d’une infection à coronavirus (COVID-19). Il est important que vous vous fassiez dépister le plus rapidement possible. Ceci s'applique également aux personnes qui ont déjà été vaccinées. Faites de préférence faire un test antigénique rapide chez un pharmacien.

Pour que le test soit gratuit, il faut générer un code CTPC, en cliquant sur le lien indiqué dans le formulaire, et en se connectant avec e-ID ou Itsme. C’est là que les choses se sont un peu corsées. Car il a fallu d’abord cliquer sur le test payant pour avoir accès au test gratuit… Visiblement cette anomalie a été corrigée dans la journée. Une fois cette difficulté surmontée, j’ai reçu par SMS et par mail la prescription pour le test.

Etape suivante : trouver où faire ce test. On peut aller dans un centre et prendre rendez-vous via le site. Dans un centre, ce sera un test PCR avec un petit délai d'attente avant d'avoir le résultat. Mais je décide, comme conseillé, de trouver un pharmacien qui effectuera un test antigénique. Depuis le 1er novembre, ils en ont tous la possibilité mais ils ne sont pas obligés d’offrir ce service. Sur le site, on trouve une carte vous permettant de trouver le pharmacien le plus proche de chez vous qui effectue ce test. Mais la carte n’est pas des plus simples.

Enfin, j’ai trouvé ! Je me rends à la pharmacie. Dans cette officine, on effectue déjà une cinquantaine de tests payants par jour ! Ce nouveau service risque donc pour le pharmacien d’augmenter le nombre de tests de dépistage. Je lui présente mon formulaire (on peut l'enregistrer sur son téléphone ou l'imprimer) pour que ce soit gratuit.

Ensuite en une minute trente, tout est réglé : test et résultat (négatif ). Dans une heure trente, le résultat de ce test sera aussi sur mon CovidSafe.

Eviter les dérives

  • Certains non-vaccinés pourraient être tentés d’avoir recours à cette possibilité pour obtenir un test gratuit afin de participer, par exemple, à des événements. Pour éviter cela, le test gratuit ne peut se faire que tous les 11 jours.
  • Rappelons aussi que toutes les personnes à risques ( comme les plus de 65 ans ou les femmes enceintes par exemple ) sont directement dirigées vers leur médecin.
  • Cette auto-évalutaion ne vous donne qu’un avis. En aucun cas, elle n’oblige la personne qui a rempli le questionnaire à aller se faire tester.

Les médecins généralistes étaient demandeurs de cette auto-évaluation. Nombre d'entre eux se disent débordés. Ce nouveau système devrait leur permettre de consacrer plus de temps aux patients.

Questionnaire Test Covid: JT 03/11/2021

Articles recommandés pour vous