Covid-19 : Les hôpitaux mettent en place leur plan d'urgence et préparent de nouvelles chambres

L'hôpital Erasme a libéré 12 lits supplémentaires pour accueillir des patients victimes du Coronavirus.

© Aline Delvoye

14 mars 2020 à 12:16 - mise à jour 14 mars 2020 à 13:56Temps de lecture1 min
Par Thibault Balthazar (avec Aline Delvoye)

La crise du coronavirus s’intensifie. Le nombre de cas répertoriés ne cesse d’augmenter. Vendredi soir, le plan urgence a été déclenché dans tous les hôpitaux du pays. Nous avons pu nous rendre à l’hôpital Erasme de Bruxelles, pour comprendre les conséquences de ce plan urgence.

Nous sommes au 8e étage de l’hôpital. Les techniciens sont en train de désinfecter, nettoyer et préparer 29 chambres supplémentaires qui pourraient accueillir dès demain des patients atteints par le Covid-19. Pour rencontrer des patients atteints du coronavirus, il faut descendre aux soins intensifs. 35 lits sont placés là, à disposition des cas les plus graves. En ce moment, quatre personnes y sont soignées. Une seule infection est confirmée.

Plus haut, pour anticiper la crise, un étage avait déjà été aménagé pour les cas cliniques les moins graves. 12 personnes malades ou suspectées d’êtres malades se trouvent à cet endroit, en quarantaine.

Comment les hôpitaux adaptent-ils leur plan d'urgence? Reportage à l'hôpital Erasme
Du matériel de pointe pour désinfecter au mieux les futures chambres.
Quelques consignes à respecter.
Le personnel technique prépare les nouvelles chambres.

D’autres ressources possibles

L’hôpital peut pour l’instant compter sur la bonne volonté de son personnel : infirmières et techniciens travaillent sans compter pour répondre à la demande. "Les horaires de base ont été oubliés, raconte Jean Michel Hougardy directeur de l’hôpital Erasme. La plupart des gens ne travaillent pas le week-end. Pourtant, ils sont là en ce moment et sont prêts à poursuivre le travail jusqu’à la fin de l’épidémie."

L’hôpital est prêt à ouvrir d’autres chambres supplémentaires si nécessaire, sans préciser quelle serait sa capacité d’accueil maximale. Pour l’heure, sauf exceptions, les visites à l’hôpital sont interdites, pour permettre au plus grand nombre du personnel de lutter contre l’épidémie.

Articles recommandés pour vous