RTBFPasser au contenu

La Grande Forme

Covid-19 : le risque de retomber malade après Omicron est-il plus élevé ?

Le variant Omicron
18 janv. 2022 à 19:002 min
Par Daphné Fanon

Dans le contexte de cinquième vague de l’épidémie de Covid-19, la propagation d’Omicron suscite de vives inquiétudes. Ce variant serait, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), plus susceptible de réinfecter les personnes ayant déjà contracté le Covid-19. Qu’en pensent les experts ? Le point avec Leïla Belkhir, infectiologue aux Cliniques Universitaires Saint-Luc.

Selon le Dr Leïla Belkhir, infectiologue aux Cliniques universitaires Saint-Luc, ce n’est pas parce qu’on a contracté un autre variant qu’on va plus facilement contracter Omicron : "Là où tout le monde est d’accord, c’est qu’Omicron est plus contagieux et arrive mieux à échapper à notre système immunitaire". C’est la raison pour laquelle les scientifiques notent un taux de réinfection beaucoup plus important avec Omicron qu’avec d’autres variants. On trouve des données qui parlent de cinq fois plus de chances de contamination, d’autres parlent d’une contamination jusqu’à dix fois plus élevée.


►►► À lire aussi : Variant Omicron à Bruxelles : les patients hospitalisés sortent plus rapidement


Omicron arrive à échapper plus facilement aux anticorps qu’on a déjà produits, que ce soit post-vaccination ou post-infection naturelle. Il s’accroche plus facilement et peut esquiver nos défenses. Il se transmet donc beaucoup plus facilement et beaucoup plus rapidement. Il suffit de regarder autour de soi : tout le monde connaît des personnes contaminées.

La vaccination a joué son rôle, notamment grâce au booster, qui a toute son importance."

C’est le même principe avec la vaccination : deux doses de vaccin sont moins efficaces avec Omicron qu’avec Delta ou Alpha : "C’est lié à la capacité du virus de passer à travers nos premières lignes de défenses immunitaires" ajoute le Dr Belhkir. Attention, cela ne veut pas dire pour autant que le corps va développer des formes sévères. La distinction est importante. Leila Belkhir insiste sur l’efficacité de la vaccination : "Certaines personnes pensent que du coup, la vaccination est inutile. Mais par rapport aux formes sévères et par rapport aux nombres d’hospitalisations, la vaccination a joué son rôle, notamment grâce au booster, qui a toute son importance."

Omicron : tombe-t-on malade après avoir été infecté ?

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Il est encore trop tôt pour savoir s’il est possible de contracter deux fois le variant Omicron. La réponse se fera avec le temps. Par contre, les scientifiques font une observation : l’administration d’une troisième dose remonte le niveau de protection contre les formes sévères : On remarque également que pour les infections avec peu de symptômes, au fur et à mesure du temps, la protection diminue plus vite par rapport à Delta" ajoute Leila Belkhir. "On est dans une phase assez compliquée, ou à la fois on a envie de se réjouir qu’a priori, il y a moins d’hospitalisations et que proportionnellement à Delta, ça a l’air moins sévère. Mais combien de temps l’immunité va nous protéger et quid de demain ? Ce sont des questions pour lesquelles nous n’avons pas encore de réponse."

Loading...

Depuis ce week-end en tout cas, on a un ralentissement en termes d’entrées. Il faut voir sur le long terme. On reste confiants quand on voit les données des pays qui nous entourent mais ça reste à suivre. Omicron à clairement un profil différent, mais nous avons déjà eu des patients avec Omicron. Ça arrive encore.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast telles que : Pocket Casts, Podcast addict, Google Podcast ou encore Apple Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

24 janv. 2022 à 16:30
2 min
23 janv. 2022 à 17:59
1 min

Articles recommandés pour vous