RTBFPasser au contenu

Voyage - Destinations

Covid-19 : la Californie assouplit ses critères pour la réouverture de Disneyland et des stades

Covid-19 : la Californie assouplit ses critères pour la réouverture de Disneyland et des stades

Cette décision fait suite à d'intenses pressions des opérateurs de parcs d'attractions ainsi qu'à un rapide déclin des cas de coronavirus dans l'Etat, durement touché par l'épidémie durant l'hiver.

Grâce à ces améliorations, "la Californie peut commencer progressivement et de manière sûre à rouvrir certaines activités, particulièrement celles qui se déroulent en extérieur et où le port du masque est possible", a déclaré le responsable de la Santé de Californie, Mark Ghaly.

Réouverture le 1er avril avec un public local et des jauges limitées

Dans le détail, les parcs d'attractions pourront rouvrir à partir du 1er avril si le comté dans lequel ils se trouvent n'est plus classé en "zone pourpre", le niveau de risque le plus élevé selon des critères californiens.

Le comté d'Orange (Disneyland) et celui de Los Angeles (Universal Studios) sont tous deux encore classés "pourpre" mais pourraient passer en rouge d'ici quelques semaines.

Leur capacité en zone rouge sera toutefois limitée à 15% du niveau habituel (25% en orange et 35% en jaune) et seuls les habitants de Californie pourront dans l'immédiat avoir accès à ces parcs, précise le département de la santé publique.

Les stades à ciel ouvert et autres structures de plein air pourront quant à eux rouvrir leurs portes pour des compétitions sportives ou des concerts dès le 1er avril, quelle que soit leur localisation.

Le nombre de visiteurs admis, là encore limités aux résidents de Californie, dépendra toutefois du niveau de risque lié au Covid-19 : seuls 100 spectateurs autorisés en zone "pourpre", 20% en zone "rouge", 33% en zone "orange"...

Le bout du tunnel après un an de fermeture forcée ?

Disneyland et les autres grands parcs de loisirs de Californie sont fermés depuis la mi-mars 2020 en raison de la pandémie de coronavirus.

Situé à Anaheim, Disneyland est le deuxième parc d'attractions le plus visité au monde derrière Disney World à Orlando (Floride), qui avait pu rouvrir dès juillet 2020 avec une jauge limitée. D'autres parcs Disney avaient également repris leurs activités en Asie ou en banlieue de Paris.

Sa fermeture s'est traduite par le licenciement de milliers d'employés de Disney et a entraîné d'énormes difficultés économiques pour les hôtels, restaurants et autres commerces californiens vivant de la manne touristique de la firme aux grandes oreilles.

"Nous sommes encouragés par le fait d'avoir une trajectoire vers notre réouverture ce printemps", s'est réjoui le président de Disneyland Resort, Ken Potrock. "Alors que Disney a déjà mis en œuvre des procédures de sécurité responsables de par le monde, nous avons hâte d'accueillir nos visiteurs de nouveau", a-t-il ajouté.

La présidente d'Universal Studios Hollywood, Karen Irwin, a elle aussi salué cette "annonce enthousiasmante", de même qu'un syndicat représentant de nombreux employés des parcs californiens.

Articles recommandés pour vous