Covid-19: un cas testé positif à Anvers, deux personnes contaminées sont passées par la Belgique

Covid-19: deux patients atteints par le coronavirus sont passés par la Belgique, des enquêtes en cours

© ERIC LALMAND - BELGA

01 mars 2020 à 07:58 - mise à jour 01 mars 2020 à 10:36Temps de lecture4 min
Par RTBF avec Agences

La Belgique est-elle prête à endiguer une épidémie de coronavirus sur son territoire? Un deuxième cas d’infection est avéré en Belgique: une femme a été testée positif cette nuit à Anvers, après avoir séjourné en France. Pour rappel, le premier avait été rapatrié depuis Wuhan le 2 février et directement pris en charge en isolement total à l'hôpital Saint-Pierre à Bruxelles. Il est depuis guéri et sorti de quarantaine.

Comment les autorités vont-elles réagir face à ce nouveau cas sur notre territoire, alors que le nombre de cas grimpe chez nos voisins italiens, français et allemands ?

Des personnes infectées ont voyagé en Belgique

L’aéroport de Charleroi a en tout cas annoncé ce dimanche qu’il activait "la phase trois du plan épidémiosanitaire" après avoir appris que le premier patient luxembourgeois contaminé par le coronavirus serait passé par l’aéroport wallon. Dans le même temps, une Espagnole souffrant d’une double pneumonie a été diagnostiquée positive au coronavirus à l’hôpital de Navarre. Or, cette femme s’était rendue en Belgique durant plusieurs jours la semaine dernière, rapportent les autorités espagnoles. Ces deux derniers cas sont en cours d'analyse.

Toutes ces nouvelles devraient encore renforcer la tension en train de grimper dans notre pays, où signe de l’inquiétude grandissante : il n’y a plus de masques ni de gels désinfectants en pharmacie, et les médecins et les services d’urgence sont assaillis d’appels téléphoniques. Les médecins généralistes rencontreront d'ailleurs les ministres concernés ce lundi: ils réclament "une procédure unique en cas de montée en puissance du nombre de cas suspects ou avérés".

La ministre de la Santé Maggie De Block s'est voulue rassurante. Elle a rappelé la vigilance dont font preuve les autorités et le secteur de la Santé, mais a reconnu s'attendre à de nouveaux cas en Belgique dans les jours qui viennent et confirmé le passage en Phase 2 (sur 3), comme prévu dès lors qu'un cas a été identifié. 

A l'inverse, le bourgmestre de Woluwé-St-Lambert Olivier Maingain a pris un arrêté de police interdisant l’accès aux établissements scolaires, crèches, maisons de repos, et toute une série de lieux publics aux personnes revenant de zones à haut-risque.

Dans le monde, l'épidémie se répand

Vendredi 28 février, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a relevé à son degré maximum le niveau de la menace liée au nouveau coronavirus (qui porte le nom un peu barbare de SARS-CoV-2 ). Sa propagation, qui s'accélère notamment en Corée du Sud, Iran et Italie, commence sérieusement à déstabiliser l'économie mondiale.

Actuellement 87.438 cas ont été recensés, dont 79.826 en Chine, et presque 3000 décès, dont une majorité en Chine (2870).

Plusieurs foyers sont actifs :

  • Asie : Chine, Corée du Sud et Iran
  • Europe : l'Italie du Nord, et depuis ce dimanche, la France

On parle de foyer quand la transmission du virus se fait au niveau local, donc que les nouveaux cas ne sont pas dus à des déplacements dans d'autres pays/régions à haut-risque (on parle alors de cas importés).

Loading...
Loading...

Covid-19 en Belgique / Vigilance accrue

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement