Icône représentant un article video.

Vidéo

Coût de l’énergie : face aux factures astronomiques, certains clubs sportifs montent au filet

09 oct. 2022 à 13:16 - mise à jour 09 oct. 2022 à 13:32Temps de lecture2 min
Par Kevin Dero, sur base d'un reportage de Philippe Jaquemotte

L’augmentation des coûts de l’énergie provoque aussi des remous dans le monde du sport. Sur ce terrain, certains clubs cherchent ainsi des alternatives pour dépenser moins. Ou pour gonfler les recettes via les abonnements et les cotisations. Une de nos équipes s’est rendue dans un club de tennis bruxellois qui a vu ses factures multipliées par huit.

Bond des factures

Dans le club du "Chalet", les aérothermes, ces systèmes de chauffage au gaz pour les halls de sport et les bulles, coûtent à présent beaucoup d’argent. Au nombre de six, ils chauffent les terrains (3200 m3 par terrain) à une température de 15 degrés. Pascal Duquesne, le président du club explique : "On est passé de factures d’acompte de 2500 euros à pratiquement 19.000 euros – sans même parler de la facture de régularisation de près 25.000 euros-. Ce sont des factures qui assassinent les clubs de sport"

Match contre le gaspi

La question s’est posée pour les responsables au sujet d’une faillite possible du club sportif. "On a décidé de se battre" déclare Pascal Duquesne. Se battre pour être moins dépendant du gaz. 350 panneaux solaires ont été installés. Les membres du club seront consultés sur ces décisions (car leurs cotisations pourraient servir en cas d’échec dans la transition énergétique). D’autres pistes sont envisagées, comme le recours au sponsoring ou encore la fermeture des vestiaires en hiver. La balle est dans le camp des responsables du club. 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous