RTBFPasser au contenu

A vous de voir

Courts mais Trash 2018 : sur les traces du trash

Courts mais Trash 2018 : sur les traces du trash

Le festival de courts métrages décadents et indépendants revient à Bruxelles du 17 au 21 janvier pour sa 13e édition.

 

Comme chaque année, le festival Courts mais Trash donne la part belle aux courts métrages indépendants à petit budget, bruts, alternatifs, décalés qui méritent d’être visionnés sur grand écran. Le festival veut donner sa chance à des films qui ne peuvent suivre le schéma classique de diffusion parce qu’ils contiennent des aspérités et ne veulent pas être lissés. Cette année pour la 13e édition, Courts mais Trash se pare d’un jour supplémentaire de projection, passant à 5 jours, ainsi que la création d’une nouvelle catégorie spéciale films fauchés, Born 2 be cheap”. Comme tous les ans, nous retrouverons les habituelles compétitions nationale et internationale, les séances Courts mais super WTF”, Courts mais super trash”, les comebacks avec des réalisateurs habitués du festival mais aussi les soirées d’ouverture, de clôture, les concerts… 

 

Pour la clôture, on note dans les agendas la projection du prometteur Pieles/skins” un long métrage signé par le talentueux et barré Eduardo Casanova (Eat my shit) qui met en scène une femme à la bouche anus et un homme-sirène.

Informations pratiques

“Courts mais Trash”

Du 17 au 21 janvier

Aux Riches-Claires (Rue des Riches-Claires 24 - 1000 Bruxelles)

6 euros la séance

 

Plus d’informations sur le site de l’évènement.

Articles recommandés pour vous