RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Cour d'Appel du Hainaut : peines réduites pour des vendeurs de drogue français actifs à Tournai

Illustration

La Cour d'Appel du Hainaut a réformé ce mardi un jugement du tribunal correctionnel de Tournai du 2 décembre 2021, condamnant des vendeurs de stupéfiants français qui opéraient à Tournai. Alors que le ministère public avait requis des peines lourdes, pour décourager les prévenus de venir écouler leurs produits en Belgique, la Cour a revu ces peines à la baisse.

Ainsi, I.K, condamné à une peine de sept ans en première instance, a été condamné en appel à une peine de cinq ans et à une amende de 80.000 euros en raison de son rôle limité dans l'affaire.  Le ministère public avait initialement requis dix ans de prison alors que son avocat avait plaidé l'acquittement.  

La compagne d'I.K, qui servait de chauffeur, a été condamnée à une peine de deux ans de prison, assortie d'un sursis de trois ans, et à une amende de 24.000 euros. Elle avait écopé de 37 mois de prison ferme en première instance.  

Enfin, la peine de quatre ans de prison de prison et l'amende de 32.000 euros prononcées à l'encontre de J.K, le neveu d'I.K, ont été confirmées par la Cour.  

Les yeux bleus

La bande dite "des yeux bleus" avait été démantelée le 23 juillet 2021 à la suite d'une plainte déposée par un Tournaisien dont l'appartement était squatté par deux dealers du nord de la France, livrés deux à trois fois par jour en cocaïne et héroïne. Ils réalisaient un chiffre d'affaires de 1.500 à 2.000 euros par jour.   La zone frontalière du Hainaut, proche des cités de la métropole lilloise, est gangrénée par ces bandes de trafiquants qui s'installent en Belgique pour écouler leurs marchandises. Ces bandes ont généralement des surnoms étranges : mèche blonde, les marteaux, les yeux bleus.    Le bourgmestre de Tournai, Paul-Olivier Delannois a lancé une campagne rappelant aux dealers qu'ils n'étaient pas les bienvenus dans sa ville. Chaque semaine, la police locale démantèle des bandes dirigées par des Français.
 

Articles recommandés pour vous