Cour Constitutionelle: Khattabi à nouveau candidate et à nouveau barrée au Sénat ?

Cour Constitutionelle: Khattabi à nouveau barrée au Sénat ?

© THIERRY ROGE - BELGA

10 mars 2020 à 15:27 - mise à jour 10 mars 2020 à 15:27Temps de lecture2 min
Par Philippe Walkowiak

Ecolo représenterait donc la candidature son ex-coprésidente Zakia Khattabi à un poste de juge à la Cour Constitutionnelle.

La Libre donne l’information.

Après une première suspension de la procédure en décembre, le Sénat a rejeté sa candidature le 17 janvier dernier.

Zakia Khattabi avait alors obtenu eu 38 votes en sa faveur, il lui en fallait 40 pour obtenir la majorité des deux tiers (il y a eu 20 votes nuls ou blancs et 2 votes pour l’autre candidat Ecolo, présenté pour des raisons formelles). Le Vlaams Belang et la N-VA s’étaient ouvertement opposés à la candidature de Zakia Khattabi ; d’autres sénateurs, sans qu’on ne sache lesquels puisque le vote est secret, ont fait de même.

Il fallait relancer la procédure.

Selon La Libre, " il fallait que les verts présentent pour ce 10 mars leurs candidats. L’information n’est pas encore officielle mais divers bruits de couloir laissent entendre qu’Ecolo va annoncer cet après-midi que Zakia Khattabi reste en lice. Les verts ont pris de nombreux contacts ces dernières semaines afin de promouvoir leur ancienne coprésidente. "

Veto de Georges-Louis Bouchez ?

Le MR avait fini par soutenir la candidature de Zakia Khattabi ; le président-sénateur et alors informateur Georges-Louis Bouchez était venu spécialement voter, interrompant sa mission royale. Il s’agissait alors de jouer l’apaisement entre partis en négociation.

Pas de cela cette fois, semble-t-il.

Selon La Libre, " la tendance actuelle chez les libéraux francophones laisse penser qu’ils vont s’opposer " à une nouvelle présentation de Zakia Khattabi.

Les nationalistes flamands reprochent à l’ex-coprésidente des Verts sa défense d’une Europe ouverte et la défense des migrants. N-VA et Vlaams Belang ont même mené une campagne diffamatoire contre elle.

Du côté libéral, l’opposition jugée virulente à l’égard de Charles Michel a laissé des traces. Ses détracteurs reprochent également à, Zakia Khattabi de ne pas être juriste, ce que ne demande pourtant pas la loi ou le profil de fonction de juge issu d’un parlement pour la Cour Constitutionnelle.

Dans ces conditions, le Sénat risque à nouveau de ne pas élire Zakia Khattabi comme juge auprès de la Cour Constitutionnelle.

Toutefois, selon Le Soir cette fois, elle  demanderait à être auditionnée par les sénateurs avant le vote.

De quoi amadouer certain(e)s sénateurs/trices ?

 

Sujet du JT du 17/01/2020

Zakia Khattabi : recalée par le conseil constitutionnel

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement