Regions Bruxelles

Coups de couteau à Molenbeek, Saint-Gilles et Anderlecht : deux morts et deux blessés, pas de lien établi entre les faits

Quartier bouclé à Anderlecht après un coup de couteau

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

28 nov. 2022 à 18:43 - mise à jour 29 nov. 2022 à 07:15Temps de lecture1 min
Par La rédaction RTBF

Deux agressions à l'arme blanche dans les communes bruxelloises de Molenbeek et Saint-Gilles ont fait deux morts ce lundi soir, aux alentours de 18h30. La nouvelle a été rapidement confirmée par les zones de police locales, ainsi que par le cabinet du bourgmestre de Saint-Gilles.

© RTBF

Une agression après un jet de pétard

A Molenbeek, les faits se sont déroulés dans un centre d’hébergement pour demandeurs d’asile et sans-abri. Une victime est décédée et l'auteur a été appréhendé. Le Parquet, le médecin légiste et le labo de la police scientifique sont descendus sur place. 

Saint-Gilles, si on parlait hier soir d'un règlement de comptes au sein du milieu criminel, il semble que les circonstances seraient différentes. Selon Jean Spinette (PS), bourgmestre de Saint-Gilles, "on a un événement manifestement particulièrement malheureux entre deux personnes. L'enquête est toujours en cours. Les bruits du quartier parlent d'un accident absolument absurde: un jeune qui jette un pétard et l'autre personne qui est saisie et qui l'agresse au couteau." L'auteur aurait été identifié, mais est en fuite. Le parquet est descendu sur place avec le laboratoire de la police technique et scientifique, un médecin légiste et un juge d’instruction. 

Coups de couteau à Bruxelles: interview de la porte-parole de la zone Midi

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Selon la zone de Bruxelles Midi, deux autres personnes ont été blessées lors d'une autre attaque au couteau à Anderlecht, quai de Veeweyde, dont un cycliste. Les blessures d'une des deux victimes sont graves, mais ses jours ne sont plus en danger. L'auteur est activement recherché avec l'aide de l'hélicoptère de la police fédérale, et le quartier a été bouclé.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, tout indique que les trois faits n'ont aucun lien entre eux bien qu'ils aient eu lieu à peu de distance et de façon presque simultanée, et il n'y a aucune indication d'acte terroriste pour le moment non plus.

Les différents bourgmestres concernés sont en contact entre eux et avec les zones de police correspondantes. Plus d'informations sont attendues pour ce mardi matin.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous