Football

Coupe du Monde 2022 au Qatar : "la vitrine d'un monde à deux vitesses" selon Pauline Grégoire, d'Oxfam

Coupe du Monde 2022 au Qatar : "la vitrine d'un monde à deux vitesses" selon Pauline Gregoire (Oxfam)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Faut-il boycotter la Coupe du Monde 2022 au Qatar ? Le débat anime l'opinion publique depuis plusieurs semaines. Dans "Complètement Foot", David Houdret, Pascal Scimè et Clément Tainmont ont reçu Pauline Grégoire, chargée de recherche et de campagne chez Oxfam-Magasins du Monde. À un mois jour pour jour du coup d'envoi de cette Coupe du Monde, l'équipe et son invitée ont débattu autour de cette question du boycott ou non de l'événement.

Une Coupe du Monde qui fait couler de l'encre

Pour Pauline Grégoire, chargée de recherche et de campagne chez Oxfam-Magasins du Monde, il faut se poser la question de ce que l'on peut changer de manière durable. "Comment éviter que les exactions, les violations de droit commises pendant cette Coupe du Monde au Qatar ne se reproduisent à l'avenir ? La question du boycott sportif ou diplomatique est épineuse, les dés sont jetés pour cette Coupe du Monde, et chaque responsable a pris sa décision."

Du côté de la représentante d'Oxfam MDM, le message "est avant tout de pointer vers la responsabilité des multinationales et des marques qui participent à la construction des stades, aux équipements des sportifs, qui sont présentes à tous les niveaux dans l'économie du foot. Le Qatar cristallise vraiment les enjeux importants de cette année, climatiques d'abord et des droits humains ensuite." Elle ajoute que cette Coupe du Monde "offre la vitrine d'un monde à deux vitesses, avec d'un côté les efforts demandés à la population pour être plus sobre dans leur consommation d'énergie … et de l'autre côté une Coupe du Monde qui est vraiment une vitrine où toutes les impunités sont permises." Elle explique qu'Oxfam-Magasins du Monde n'a aucune envie de culpabiliser le supporter de football qui n'est pas responsable de cette organisation.

"Ce qui est important pour nous, c'est que les responsables politiques, les multinationales et les marques commencent à respecter les droits humains et l'environnement dans leur production et dans leur manière de faire l'économie.

 On appelle les représentants politiques à prendre leurs responsabilités, notamment en régulant l'activité des multinationales et en sifflant la fin des impunités des multinationales."

Il faut regarder le mondial en conscience

Selon Pauline Grégoire, le boycott individuel a du poids. "Le fait qu'il y ait moins de téléspectateurs impactent les chiffres qui vont être dégagés directement par les diffuseurs et donc par la FIFA. Chacun est libre de faire ce qu'il a envie.

L'important c'est de regarder cette Coupe du Monde en conscience. La question à laquelle on doit répondre collectivement en tant que société, c'est à quel type de foot a-t-on envie de jouer ?

Est-ce que les valeurs prônées par le foot qui sont des valeurs fortes de collectif, de respect des règles, de fairplay, de solidarité, sont reflétées par la Coupe du Monde au Qatar à l'heure actuelle ? Je pense qu'une partie de la réponse est non."

Oxfam-Magasins du Monde participe à une initiative citoyenne européenne reprise sous forme de pétition sur le site goodclothesfairpay.eu. "L'objectif est que les ouvriers de la filière textile, qui fabriquent notamment les équipements de la Coupe du Monde (et donc ceux des Diables rouges), puissent avoir un salaire décent permettant de se loger, d'envoyer leurs enfants à l'école et de sortir de la pauvreté pas à pas." Pauline Grégoire explique l'importance de l'initiative, "c'est un processus législatif, quand on aura atteint 15 000 signatures en Belgique et 1 million en Europe, on pourra déposer des amendements sur la table de nos représentants européens. Cela fera bouger les choses, il y aura une loi qui permettra de dire que les multinationales du textile doivent payer un revenu décent aux ouvriers. Deux minutes de votre temps peuvent avoir un impact considérable sur la vie de milliers de personnes dans le monde."

Ecoutez, réécoutez et abonnez-vous à nos podcasts "Complètement Foot"!

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous