RTBFPasser au contenu

Football

Coupe d'Afrique des Nations : Les Comores, mascottes du monde du foot après leur élimination surréaliste

Coupe d'Afrique des Nations : Les Comores, mascottes du monde du foot après leur élimination surréaliste
25 janv. 2022 à 07:021 min
Par Lancelot Meulewaeter

Les Comores ont perdu leur huitième de finale de Coupe d'Afrique des Nations face au Cameroun (2-1). Mais ce minuscule archipel perdu dans l'Océan Indien a sans doute gagné bien plus, lundi soir : le petit poucet de la compétition est devenu un Perdant Magnifique et vient de rentrer dans le coeur de tous les suiveurs de cette édition de la CAN. L'équipe, décimée par une vague de Covid-19 qui la privait de douze joueurs à la veille de son huitième de finale, a pourtant livré une prestation héroïque, envers et contre tous. A la suite d'un imbroglio qui fait tache dans l'organisation du tournoi, la formation n'a pas pu aligner de gardien de but au coup d'envoi, malgré un test négatif présenté par le gardien Ali Ahamada à quelques heures de la rencontre face au pays organisateur. C'est donc Shaker Alhadhur, back gauche des Comores, qui a dû jouer le match entre les perches. Le joueur, qui n'a pas eu le temps d'avoir un maillot de gardien floqué à son nom, a dû improviser en inscrivant un numéro au scotch dans son dos. Pour l'image de marque, on repassera, pour la saveur d'un moment ahurissant, les suiveurs ont été servis.

Loin d'être ridicule sur le terrain

Malgré ces douze cas positifs, parmi lesquels le Courtraisien Faiz Selemani, les Comores ont été loin d'être ridicules sur la pelouse face au Cameroun et ce malgré une exclusion de Najim Abdou dès la ... septième minute. Menés au score 2-0, ils ont finalement trouvé les ressources pour revenir à la marque dans le dernier quart d'heure, sans parvenir à forcer l'exploit d'égaliser. Au coup de sifflet final, plusieurs joueurs comoriens n'ont pas réussi à retenir leurs larmes. Le parcours du petit poucet de la compétition, qualifié pour la première fois pour la phase finale de la compétition, restera historique. Et ce petit confetti de l'Océan Indien a réussi à se faire connaître du monde entier.

Loading...

Articles recommandés pour vous