RTBFPasser au contenu

Football

Coupe d'Afrique des Nations : La Côte d'Ivoire trompée par une énorme bourde de son gardien

L’attaquant ivoirien Nicolas Pepe et l’entraîneur ivoirien Patrice Beaumelle, dépités après le partage entre la Côte d'Ivoire et le Sierra Leone (2-2) en match de poules de la CAN.
17 janv. 2022 à 06:002 min
Par AFP

Une énorme bourde du gardien Badra Ali Sangaré, qui en plus s'est blessé sur l'action, a coûté la victoire à la Côte d'Ivoire, contrainte de partager les points avec la Sierra Leone (2-2) à la dernière minute, dimanche à la Coupe d'Afrique des nations.

Un "Éléphant" peut se tromper... Portier numéro deux, promu après la suspension pour dopage de Sylvain Gbohouo, Sangaré s'est complètement loupé sur une passe en retrait d'Odilon Kossounou et a offert l'égalisation à Alhaji Kamara (90e+3).

Le malheureux gardien des JDR Stars de Pretoria est en outre sorti sur une civière, visiblement touché à un genou en relâchant son ballon, et a dû être remplacé par un joueur de champ, son capitaine Serge Aurier.

La Côte d'Ivoire - malgré, en outre, un pénalty raté en début de rencontre - avait la qualification en main avant cette erreur, qui rend son choc contre l'Algérie pour la 3e journée encore plus savoureux. Et la Sierra Leone, après avoir tenu en échec ces mêmes Algériens lors de la première journée (0-0), vient s'inviter dans la course aux 1/8es de finale.   

"Ce but gag , je ne peux pas l'expliquer", a déclaré le coach des "Eléphants"

"Ce but gag , je ne peux pas l'expliquer", a soufflé après la rencontre le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, Patrice Beaumelle. "Vous pouvez faire venir les meilleurs coaches, Jürgen Klopp, Pep Guardiola, ils ne pourront pas préparer un fait de jeu comme ça", a-t-il ajouté: "Sincèrement on enlève ce fait de jeu et le but qu'on prend, on fait un match plus que correct, et même séduisant dans beaucoup de choses."

Sangaré (35 ans) est loin d'être le seul responsable de cet échec, ses coéquipiers ont gâché beaucoup de balles de break.

"Le fait d'avoir autant d'occasions, est-ce qu'il n'y a pas un peu de suffisance dans le dernier geste ? Là, je dis oui, et il faut que je m'y attelle", a reconnu Patrice Beaumelle: "Il faut qu'on soit plus +tueurs+."

Le trio d'attaque des Éléphants - Sébastien Haller, Nicolas Pépé, Wilfried Zaha - est pourtant nettement monté en régime sur ce match, après une victoire chiche contre la Guinée équatoriale (1-0).

Haller, buteur et distributeur, s'est notamment réveillé, s'offrant son premier but en Coupe d'Afrique, son quatrième en sélection.

Festival de ratés...

L'attaquant de l'Ajax Amsterdam, meilleur buteur de Ligue des champions (10 buts) qui découvre la CAN, a marqué le premier but d'un délicieux extérieur (26e), et amené le deuxième, signé Nicolas Pépé (65e).

La Sierra Leone aussi a marqué un joli but, une frappe de Musa Noah Kamara sous la barre après un imparable crochet sur Eric Bailly (55e). Musa Kamara, actuellement sans club, en a pleuré de joie, pour son premier but en sélection!

Mais les Éléphants ont raté trop d'occasions. Mohamed Nbalie Kamara s'est bien détendu pour détourner le penalty du joueur du Milan AC Franck Kessié, qui n'a pas trompé le gardien avec ses petit pas à la Neymar avant de tirer (12e).

Une minute plus tard, le même Kessié a gâché une autre occasion en reprenant mal une excellente passe de Haller (13e), et la Côte d'Ivoire a encore manqué bien d'autres occasions de se mettre à l'abri, comme sur cette frappe de Kessié au-dessus de la barre (68e) ou ce tir de Zaha contré sur la ligne par un défenseur (81e).

Des ratés payés cher avec le dernier d'entre eux, celui de Sangaré...

Côte d'Ivoire - Sierra Leone : Le résumé

Football

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous