Régions Brabant wallon

Coup d'envoi imminent pour le chantier de la future piscine olympique de Louvain-la-Neuve

La piscine, telle qu'on devrait la connaître dès 2024

© VenhoevenCS & B2Ai

La construction d'une nouvelle piscine olympique débutera le lundi 29 août à Louvain-la-Neuve, ont annoncé vendredi les autorités locales. Les travaux commenceront par une préparation du chantier, dont la pose de barrières pour délimiter la zone, l'installation des conteneurs qui abriteront notamment les bureaux du chantier, ainsi que la préparation du terrain.   Selon le planning établi, la Ville d'Ottignies-Louvain-la-Neuve, l'UCLouvain et la Fédération Wallonie-Bruxelles, copropriétaires des lieux, disposeront, dès 2024, d'un nouveau bassin aux dimensions olympiques (50 mètres sur 25), le long du boulevard de Lauzelle. Le projet comporte également une pataugeoire et une tribune de 200 places.   La nouvelle infrastructure sera unique en Fédération Wallonie-Bruxelles dans la mesure où le bassin aux dimensions olympiques sera modulable et pourra se diviser en plusieurs parties, avec des profondeurs diverses, selon les besoins sportifs ou d'enseignement et les publics à accueillir.   En termes de consommation énergétique, la piscine sera alimentée à 62 % par les énergies renouvelables.   La bulle de tennis et le bâtiment qui abritait la pisciculture de l'UCLouvain seront démolis dans la foulée, dès le 5 septembre, après le passage d'une société spécialisée en désamiantage.   Ces travaux n'auront aucune incidence sur la circulation routière, si ce n'est la réquisition de 38 places de parking pour la durée des travaux, entre 18 et 24 mois, à proximité du chantier, précisent les autorités locales.

Entre 18 et 24 mois de travaux

La nouvelle infrastructure sera unique en Fédération Wallonie-Bruxelles dans la mesure où le bassin aux dimensions olympiques sera modulable et pourra se diviser en plusieurs parties, avec des profondeurs diverses, selon les besoins sportifs ou d'enseignement et les publics à accueillir.   En termes de consommation énergétique, la piscine sera alimentée à 62 % par les énergies renouvelables.  La bulle de tennis et le bâtiment qui abritait la pisciculture de l'UCLouvain seront démolis dans la foulée, dès le 5 septembre, après le passage d'une société spécialisée en désamiantage.  Ces travaux n'auront aucune incidence sur la circulation routière, si ce n'est la réquisition de 38 places de parking pour la durée des travaux, entre 18 et 24 mois, à proximité du chantier, précisent les autorités locales.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous