RTBFPasser au contenu

Couleurs, sons... ces illusions d'optique qui trompent notre cerveau

Illusions : quand nos sens nous trompent

JT 19h30

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

25 juil. 2018 à 09:19 - mise à jour 13 août 2018 à 16:112 min
Par Alisson Delpierre

Chacune d’elles suscite une véritable bataille sur les réseaux sociaux pour savoir qui a raison. Elles, ce sont les illusions auditives ou visuelles. Elles créent une confusion entre nos sens et notre cerveau. Voici quelques exemples d’illusions qui vont vous faire perdre la tête. Particularité: ces illusions visuelles ou auditives sont, généralement, le fruit du hasard. Elles sont relayées massivement par les internautes. Si des chercheurs tentent d’en créer de nouvelles, celles-là ont une spécificité: elles divisent, donnent lieu à des sondages. Bref, elles attisent votre curiosité.

La robe bleue et noire VS blanche et dorée

Les illusions d'optiques et auditives qui passionnent
Les illusions d'optiques et auditives qui passionnent © Tous droits réservés

La photographie de cette robe bicolore a fait couler beaucoup d’encre et a déchiré les internautes, donnant lieu à des débats sans fin. De quelles couleurs voyez-vous cette robe? Certains la voient bleue et noire, d’autres blanche et dorée. Il s’agit bien d’une illusion d’optique. Notre cerveau interprète la couleur de la robe en fonction de la quantité de lumière qu’il perçoit.

Sachez que la vraie couleur de cette robe est bleue et noire.

la vrai robe... Bleue et noire
la vrai robe... Bleue et noire © Tous droits réservés

Les baskets roses et blanches VS grises et turquoises

Quelle est la bonne couleur?
Quelle est la bonne couleur? © Tous droits réservés

Après la robe, les débats colorés continuent avec cette paire de baskets. Pour vous, elles sont plutôt roses et blanches ou grises et turquoises? C’est une anglaise qui a lancé ce débat, postant sur les réseaux sociaux une photo avec comme commentaire: "J’ai commencé par les voir grises et turquoises et maintenant, je les vois roses et blanches. Ça me stresse, je hais tout et tout le monde. Que ces baskets aillent se faire voir." C’est le même mécanisme pour que pour la robe. Tout est une question de lumière. En fonction de l’éclairage et de la manière dont le cerveau l’interprète, la couleur peut donc changer.

Réponse : ces chaussures sont bien roses et blanches.

Réponse en image : elles sont roses et blanches
Réponse en image : elles sont roses et blanches © Tous droits réservés

Mais il n’y a pas qu’avec les yeux que notre cerveau nous joue des tours, c’est aussi le cas avec nos oreilles. On les appelle les illusions sonores ou auditives.

Laurel VS Yanny

Tout commence alors qu’une Youtubeuse poste un enregistrement d’une voix de synthèse. Certains entendent alors très clairement "Yanny", d’autres "Laurel". Ce phénomène peut être expliqué par la fréquence des enregistrements. Si on est plus sensible aux hautes fréquences, on entendrait plus facilement "Yanny", si on l’est plus aux fréquences basses, "Laurel". C’est également une question de sensibilité et de vécu. Notre cerveau peut aussi contrôler nos oreilles et faire en sorte qu’on entende ce qu’il veut.

A tous les partisans du "Yanny", vos oreilles vous trompent… Le bon mot est "Laurel".

YANNY OR LAUREL? IT ALL DEPENDS ON THE PITCH!

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Brainstorm VS Green Needle

Enfin, cette petite vidéo montre un jouet qui s’active. Mais que dit-il ? "Brainstorm" ou "green needle" ? Cette fois aussi, la toile se délecte de cette illusion auditive. Si vous vous concentrez, il est possible d’entendre les deux, en fonction du mot auquel vous pensez. La raison est la qualité du son. Elle a aussi son importance. Si un son est de mauvaise qualité, le cerveau pourra plus facilement projeter ce qu’il veut entendre.

Mais, plus sérieusement, la réponse est ici "brainstorm."

BRAINSTORM -OR- GREEN NEEDLE (U HEAR WHAT YOU THINK!)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

L’avantage de ces énigmes, c’est qu’elles font avancer la recherche. Mais, elles font aussi prendre conscience que ce que l’on considère comme la réalité n’est pas spécialement la même que notre voisin…