RTBFPasser au contenu
Rechercher

Interactif

Côte d'Ivoire : Michèle Zeneb Ouattara, fondatrice de la FIDEPS (Fondation Internationale pour le Développement, l'Ethique, la Paix et la Solidarité)

LES BELGES DU BOUT DU MONDE

Côte d'Ivoire

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

13 sept. 2021 à 12:08 - mise à jour 13 sept. 2021 à 17:22Temps de lecture3 min
Par Edith Vallée

Les Belges du Bout du Monde  débarquent en Côte d’Ivoire avec Michèle Zeneb Ouattara. A septante-six printemps, cette amazone belge continue à se battre contre les injustices, à fournir des emplois dignes et des soins de santé tout en militant pour l’annulation de la dette des pays du tiers monde. Pour dialoguer avec elle, Adrien Joveneau a invité Rokia Bambacompositrice, djette, architecte et curatrice sonore pour les musées décoloniaux. Une femme qui trace sa route et que rien n’arrête. Armée de son rire, elle élargit à coup sûr nos horizons. 

Les Belges du Bout du Monde en Côte d'Ivoire
Les Belges du Bout du Monde en Côte d'Ivoire @FrancisCollet

C’est en Côte d’Ivoire, une république d’Afrique de l’Ouest, grande comme dix fois la Belgique que Michèle, l’ardennaise, a suivi son mari Ivoirien, venu étudier à Bruxelles. Par amour, elle change de continent et devient prof de mathématiques à Abidjan. Tellement bien intégrée à la population, elle adopte un double prénom, devient Michèle-Zeneb Ouattara et fonde sur place une famille nombreuse.

A son arrivée en 1972, la Côte d’Ivoire était un pays moderne et développé par Félix Houphouët-Boigny mais le miracle ivoirien n’a pas fait long feu et le pays s’est enlisé dans des guerres civiles à répétition. Lors d’une d’entre elle, son mari décède mais Michèle ne se laisse pas abattre. Enseignante et ouvrière, chef d’entreprise et syndicaliste, elle fonde la FIDEPS, la Fédération Internationale pour le Développement, la Paix et la Solidarité.


►►► À lire aussi : Côte D'Ivoire : Michèle-Zeneb Ouattara, Fondatrice de la Fédération internationale pour le développement, l'éthique, la paix et la solidarité (FIDEPS)


Cette véritable amazone, militante pour l’annulation de la dette des pays du tiers-monde, oeuvre sur tous les fronts pour permettre une vie meilleure à son peuple d’accueil. Elle imagine des dispensaires de santé dans les régions les plus reculées, elle crée des plantations de cacao et d’ananas pour fournir de l’emploi et pour lutter contre la déforestation. Comme on dit là-bas :

Celle qui veut du miel, doit avoir le courage d’affronter les abeilles…

Les belges du bout du monde en Côte d'Ivoire
Les belges du bout du monde en Côte d'Ivoire
Les belges du bout du monde en Côte d'Ivoire
Les belges du bout du monde en Côte d'Ivoire

Michèle, curieuse et rebelle

Michèle est une grande curieuse de tout, qui veut comprendre "le fond des choses" et ne se satisfait jamais du "superficiel".

C'est une rebelle de naissance, toujours prête à remettre en cause les idées reçues et les règles mais, cependant, très disciplinée et respectueuse de l’ordre et des règles si elles sont motivées par le bon sens et les intérêts humains.

Son idée "fixe" est de combattre l’injustice mais en éduquant, en sensibilisant pour que la droiture soit la chose "la plus normale" en ce monde, pour vivre ensemble en harmonie, dans le respect des différences, sans jamais renoncer à être soi-même à 100 %.

Toujours à l’affût de nouveaux projets, elle construit dans la région de Mathieukro, une auberge écologique dans laquelle vous pourrez bientôt séjourner avec Les Belges du Bout du Monde - Expérience.


►►► À lire aussi : Les Belges du bout du Monde en Côte d'Ivoire


 

Rokia Bamba, une autre femme d'action et de conviction, à l’énergie contagieuse

Rokia Bamba
Rokia Bamba © Tous droits réservés

Rokia Bamba, est prof de FLE (Langue Française Étrangère), animatrice radio, compositrice, djette et curatrice sonore pour les musées décoloniaux.  Née à Schaerbeek, Rokia est originaire d'Abidjan en Côte d’Ivoire et de Sikasso au Mali.

Elle fait ses études au Lycée Français Jean Monnet à Uccle pour les secondaires et à l'ULB en journalisme et communication.

Son papa décède lorsqu'elle avait 15 ans.  Elle est devenue chef de famille très jeune et a appris la débrouillardise.

Maman et architecte sonore, elle est une globe-trotteuse, là où le vent la portera elle ira... pour se retrouver musicalement. Elle est une mélomane profondément atteinte et passionnée.

Elle se défini comme une femme hybride : belge avec ses racines au Mali et en Côte d’Ivoire, elle a cette capacité de se fondre dans la masse et d’observer les modes de fonctionnements, les codes qui lui permettent de communiquer avec les autres, les différences sont climatiques, géographiques, et sociétales, c’est en voyant sa mère évoluer en Belgique et ses tantes dans ses pays d’origines qu'elle a appris à être elle, à être une femme noire et à trouver ses propres codes pour pouvoir vivre ses barrages intersectionnels.

Portrait de Rokia Bamba (Réalisation @AgnesKenna)

Loading...

Retrouvez Adrien Joveneau et les Belges du bout du monde à 9 heures le dimanche sur La Première, dès 10 heures en podcast sur Auvio et n'hésitez pas à prolonger votre plaisir en capturant notre émission télé réalisée avec Michèle Zéneb outtara entre Abidjan et Mathieukro, elle est disponible sur la Carte des Belges du Bout du Monde !

 

Articles recommandés pour vous