RTBFPasser au contenu

Coronavirus : une partie de la France en sursis, le gouvernement jugé trop attentiste

Coronavirus : une partie de la France en sursis, le gouvernement jugé trop attentiste
26 févr. 2021 à 12:28 - mise à jour 26 févr. 2021 à 12:281 min
Par AFP

Le gouvernement veut prendre son temps pour décider de nouvelles restrictions sanitaires dans vingt départements couvrant Paris, Lyon et Marseille, où les cas de coronavirus menacent de flamber, une stratégie de riposte graduelle qui lui vaut des critiques d'attentisme.

Alors que Nice et Dunkerque s'apprêtent à vivre leur premier week-end de l'année 2021 confinés, toute la région parisienne, le Rhône, les Bouches-du-Rhône et une partie des Hauts-de-France et du Grand Est notamment se sont réveillés en sursis vendredi, placés sous "surveillance accrue" par l'exécutif.

Déjà soumis comme le reste de la France métropolitaine au couvre-feu de 18h, ces territoires pourraient se voir imposer dans une semaine des mesures encore plus strictes, dont des confinements locaux le week-end, si la situation continuait à se dégrader, a prévenu jeudi le Premier ministre Jean Castex, en promettant la concertation avec les élus.

JT 25/02/2021

France : 20 départements sous surveillance renforcée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

28 févr. 2021 à 15:27
2 min

Articles recommandés pour vous