Coronavirus : plusieurs avancées pour les artistes approuvées en commission à la Chambre

Le texte instaure une "période blanche" du 13 mars au 31 décembre 2020.

© JORIS BULCKENS - BELGAIMAGE

09 juin 2020 à 16:21Temps de lecture1 min
Par Belga

La commission des Affaires sociales de la Chambre a approuvé mardi en deuxième lecture, à une large majorité, une proposition de loi qui contient plusieurs avancées sociales pour les artistes. Le texte instaure une "période blanche" du 13 mars au 31 décembre 2020, soit une forme de gel de la situation qui permet aux bénéficiaires du statut d'artiste de le conserver même s'ils n'ont pu travailler normalement pendant la crise sanitaire. Il permet également aux artistes de bénéficier de leurs droits d'auteur et des allocations liées au statut d'artiste.

Un troisième volet a été ajouté mardi. L'accès au statut d'artiste, c'est-à-dire à des allocations de chômage sera assoupli jusqu'au 31 décembre. L'artiste ou le technicien ne devra prouver que 10 prestations artistiques ou 20 jours de travail entre mars 2019 et mars 2020. La disposition vise à répondre à la situation dramatique de certains artistes ou techniciens privés de tout revenu, notamment parce qu'ils étaient sortis il y a peu d'une école et ne pouvaient prouver le nombre de prestations requis.

Détresse sociale des artistes

Il y a dix jours, la commission a procédé à une longue série d'audition de professionnels du secteur. Plusieurs d'entre eux ont alerté le monde politique sur la détresse sociale de nombreux artistes et techniciens. La proposition approuvée est une réponse d'urgence avant une réflexion plus approfondie sur une réforme du statut d'artiste.

 

Les artistes et leurs statuts en temps de crise

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"C'est un bon signal pour un nouveau départ", s'est réjouie l'une des auteures de la proposition, Ludivine Dedonder (PS). "Nous savons tous à quel point le secteur artistique est durement touché par la crise, qu'il n'a toujours pas eu l'occasion de se redéployer et combien cela prendra du temps. Il est donc indispensable que nous puissions lui offrir des réponses au plus vite. Ce vote est une première étape salutaire mais il faudra aller encore plus loin", a souligné une autre auteure du texte, Julie Chanson (Ecolo-Groen).

Le texte doit encore être soumis à la séance plénière.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet