Coronavirus : les hôpitaux de Flandre occidentale constatent une stabilisation des patients Covid

Coronavirus : les hôpitaux de Flandre occidentale constatent une stabilisation des patients Covid

© KENZO TRIBOUILLARD - AFP

09 nov. 2020 à 17:14Temps de lecture1 min
Par Belga

Plusieurs hôpitaux de Flandre occidentale constatent une stabilisation, qualifiée de prudente, du nombre de patients atteints du Covid-19. Les hôpitaux rappellent toutefois que la situation reste grave. Plusieurs hôpitaux restent confrontés à une situation supérieure au pic de la première vague.

A l'AZ Damiaan à Ostende, le nombre de patients atteints du coronavirus s'élève à 40. La pression aux soins intensifs reste intense. Le pic a été atteint le 3 novembre dans cet établissement.


►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


A Ypres, la situation s'est stabilisée à l'hôpital Yan Ieperman. "La situation est stable mais reste grave. Nous sommes encore au-dessus de la première vague. C'est un travail de longue haleine", a expliqué le porte-parole de l'hôpital, Pieter-Jan Breyne.

A l'hôpital AZ Groening à Courtrai, il n'est pas encore temps d'assouplir les mesures. "Il y a une stabilisation mais on ne peut pas dire que nous en sommes quitte", dit le porte-parole Stefaan Lammertyn.


►►► À lire aussi : Alexander De Croo, Premier ministre : "Les fêtes de fin d'année ne seront pas comme elles l'ont été l'année passée"


A l'hôpital AZ Zeno (Knokke-Heist et Blankenberge), la pression reste forte aussi sur les soins intensifs. Enfin à l'AZ Delta à Roulers, on constate une légère hausse des patients Covid après une stabilisation. On trouve dans cet hôpital 213 patients Covid dont 35 en soins intensifs.

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous