Coronavirus: les hôpitaux belges sont-ils prêts?

Coronavirus : les hopitaux belges sont prêts

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

24 janv. 2020 à 22:00 - mise à jour 24 janv. 2020 à 22:00Temps de lecture1 min
Par J.B avec F.R.

Ce vendredi, dans le courant de la soirée, les deux premiers cas en Europe ont été détectés. Les deux cas sont français, l’un à Bordeaux, l’autre à Paris. Si d’aventure, le virus devait se propager et atteindre le royaume, nos hôpitaux sont-ils prêts ?

Les patients suspectés devront être placés à l’isolement

Michèle Gerard est infectiologue au CHU Saint-Pierre. Rassurante, elle explique que "les différents hôpitaux ont été prévenus et ont reçu les critères pour diagnostiquer le virus".


►►► Lire aussi : coronavirus : 830 personnes contaminées dans le monde


Si un patient est suspecté d’être porteur du virus, des prélèvements seront réalisés et envoyés vers l’hôpital de la KUL, hôpital de référence pour les prélèvements. Et en attendant les résultats, le patient sera placé à l’isolement dans l’hôpital où il s’est présenté.

Si le cas est confirmé ?

Dans ce cas, explique Michèle Gerard, "soit l’hôpital dispose des moyens d’isoler le patient au niveau aérien, soit il sera transféré vers le centre de référence des viroses émergentes, en l’occurrence, le CHU Saint-Pierre, avec une ambulance spécialement affrétée".

Des mesures strictes pour l’entourage

Concernant l’entourage d’un patient potentiellement porteur du virus, un inspecteur de l’hygiène est mandaté. Il aura la responsabilité d’établir une liste de toutes les personnes "qui auront eu des contacts à risque avec le patient", en fonction des définitions établies par l’Organisation mondiale de la santé, souligne l’experte.

En revanche, en Belgique, les contacts du patient ne sont pas isolés. Ils seront, néanmoins, surveillés de près. A savoir, "une visite de l’inspecteur de l’hygiène deux fois par jour avec des contacts personnalisés".

Et si, les proches devaient également manifester des symptômes du virus, alors ils seraient soumis au même protocole que le patient.

Recevez une fois par jour l'essentiel de l'info

Chaque matin vers 10h (du lundi au vendredi), recevez un condensé des principaux titres de la rédaction web de la RTBF. Et en cas d’événement majeur, soyez les premiers informés par nos newsletters flash.

Articles recommandés pour vous