Coronavirus : les hommes ont trois fois plus de risques d'aller en soins intensifs

Coronavirus : les hommes ont trois fois plus de risques d'aller en soins intensifs

© AAMIR QURESHI - AFP

09 déc. 2020 à 16:02Temps de lecture1 min
Par AFP

Les hommes contaminés par le Sars-CoV-2 ont trois fois plus de risques que les femmes d’être admis en soins intensifs, et également plus de risques d’en mourir, selon une étude qui met en cause les différences biologiques entre les deux sexes.

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les experts ont noté un nombre plus important de cas graves chez les hommes.

Pour obtenir des informations plus précises, les auteurs de cette étude publiée mercredi dans Nature Communications ont analysé les données issues de 46 pays et de 44 Etats des Etats-Unis du 1er janvier au 1er juin, soit 3,1 millions de cas confirmés de Covid-19. Selon ces données, il n’y a pas de différence entre hommes et femmes pour la contamination, "exactement" la moitié des cas confirmés étant des hommes.


►►► À lire aussi : A-t-on sous-estimé le rôle des enfants et des écoles dans la propagation du coronavirus ?


En revanche, la probabilité pour un malade homme d’être hospitalisé en soins intensifs est presque trois fois plus élevée (2,84 fois) que pour une femme, et la probabilité de décéder est également plus importante (1,39 fois).

Ce phénomène est "mondial", hormis quelques exceptions, souligne l’étude, qui explique cette situation principalement par des facteurs biologiques.

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous