Coronavirus: les dépenses de l'assurance soins de santé ont baissé d'1,474 milliard d'euros en 2020

© Belga

06 oct. 2021 à 11:18Temps de lecture2 min
Par Belga

L'Inami (Institut national d'assurance maladie invalidité) estime mercredi à 1,474 milliard d'euros la baisse des dépenses de l'assurance pour les prestations de soins en 2020, surtout au cours de la première vague de la pandémie de coronavirus marquée par le report de soins. Le Covid-19 a en effet considérablement touché le remboursement des soins et le budget de l'assurance soins de santé. Tous secteurs confondus, les dispensateurs de soins ont par ailleurs comptabilisé 11,3 millions de prestations à distance l'an dernier.

C'est donc principalement au premier semestre de l'an dernier, et en raison du report des soins dû au confinement et à la première vague de la pandémie, que les dépenses pour les prestations de soins ont été réduites (1,227 milliard d'euros). Entre juillet et décembre, la baisse en la matière n'a plus été "que" de 247 millions d'euros.

Les dépenses pour le secteur hospitalier ont, elles, diminué de 4,1% par rapport à 2019, en particulier du côté des honoraires des médecins. L'Inami note en revanche un rattrapage après le premier confinement pour les soins urgents. Celui-ci est moins prononcé pour les soins non urgents, qui ont rechuté en novembre lors de la seconde vague.

Le nombre de prestations pour la visite/consultation d'un médecin a diminué de 0,8% à peine par rapport à 2019. Une régression très limitée qui s'explique par la possibilité des consultations à distance.

Situation sans précédent

A la suite de la pandémie, l'Institut a d'ailleurs créé les prestations à distance au sein du système de l'assurance soins de santé. Tous secteurs confondus, les dispensateurs de soins en ont comptabilisé 11,3 millions l'an dernier, attestées surtout par les médecins, pour un coût de 238 millions d'euros.

Pour garantir la continuité des soins, l'Inami a réorienté des moyens au sein du budget 2020 "pour faire face à cette situation sans précédent". Une intervention financière fédérale exceptionnelle de 2 milliards d'euros a été dégagée pour les hôpitaux généraux et psychiatriques et le montant par dossier médical global 2020 versé aux médecins généralistes a été augmenté pour un montant total de 172 millions d'euros.

En parallèle, l'institution fédérale a débloqué un budget extraordinaire de 809 millions d'euros pour des mesures supplémentaires de lutte contre le virus. Cette somme a été en majeure partie consacrée au remboursement de 5.351.481 tests Covid en 2020 (pour 236,8 millions d'euros), à la prime d'encouragement pour des travailleurs du secteur de la santé (199,6 millions d'euros) et à la protection spécifique des dispensateurs de soins (155 millions d'euros).

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous