RTBFPasser au contenu

Belgique

Coronavirus : les concerts ne favorisent pas les contaminations, selon le Sportpaleis Group

Coronavirus : les concerts ne favorisent pas les contaminations, selon le Sportpaleis Group

Les salles de concerts ne représentent "en aucun cas un moteur de transmission" du coronavirus, ressort-il mardi d'une enquête menée par le groupe Sportpaleis. Pour ce dernier, il n'existe "aucune raison objective de traiter plus durement ce secteur par rapport à tous les autres secteurs qui, eux, sont autorisés à rassembler du monde".

Le Sportpaleis Group a interrogé près de 2.000 personnes ayant fréquenté l'une de ses salles (Sportpaleis et Lotto Arena d'Anvers, Forest National à Bruxelles) ou théâtres (Stadsschouwburg Antwerpen, Capitole Gent et Trixxo Theater Hasselt) entre le 30 octobre et le 28 novembre.

"Le secteur des concerts a été mis en novembre sous le feu des projecteurs, créant de manière infondée la perception selon laquelle il est un terrain propice aux contaminations, voire un moteur de celles-ci", déplore le CEO du groupe, Jan Van Esbroeck, dans un communiqué. "Personne n'était en mesure d'étayer cette affirmation par des données et une enquête. Nous l'avons donc fait nous-mêmes."

Les concerts aurait été responsable de 0,64% des contaminations

Durant les quatre semaines étudiées, 0,11% des infections par le coronavirus en Flandre ont pu être reliées à la visite d'une des salles gérées par le groupe. Extrapolé à la part de marché que pèse le Sportpaleis Group, ce résultat indiquerait que le secteur des concerts aurait été responsable de 0,64% des contaminations au nord du pays.

"Ces chiffres montrent ce que nous ressentons depuis des mois: nous ne sommes pas le problème", assène le CEO. Un résultat somme toute logique, estime Jan Van Esbroeck. "Notre secteur est expert dans la gestion des foules et doit satisfaire aux mesures les plus strictes en matière sanitaire, dont l'usage du Covid Safe Ticket, le port du masque obligatoire, la ventilation, etc. Au vu de la situation, notre public se montre en outre particulièrement discipliné."

 

Le patron du groupe pointe également le fait que lors d'un spectacle, les participants sont peu mobiles et que le nombre de personnes situées près d'un autre visiteur est donc limité, "même si dans l'absolu le nombre de participants est élevé". "La perception selon laquelle les salles de concert font le lit des contaminations est donc erronée, mais reste nourrie par des insinuations et des déclarations infondées."

Pour M. Van Esbroeck, il est tout simplement inadmissible de priver de leur travail 80.000 collaborateurs du secteur de l'événementiel, ceci sans fondement.

Étant donné que le nombre de patients Covid aux soins intensifs est repassé sous la barre des 500 depuis un moment, le CEO estime qu'il est grand temps à présent de rouvrir les salles à pleine capacité, moyennant le maintien de certaines mesures comme le port du masque et l'imposition de places assises.

Sur le même sujet

18 janv. 2022 à 05:55
3 min
17 janv. 2022 à 20:22
1 min

Articles recommandés pour vous