RTBFPasser au contenu

Monde Europe

Coronavirus : les Baléares renforcent les mesures Covid-19 après la contamination d’un millier d'étudiants

Coronavirus : les Baléares renforcent les mesures Covid-19 après la contamination d’un millier d'étudiants
30 juin 2021 à 13:473 min
Par Africa Gordillo

L’infection d’un millier d’étudiants au Covid-19 sur la grande île des Baléares, Majorque, a poussé le gouvernement régional à un tour de vis sur les mesures coronavirus. Les groupes de voyageurs devront apporter la preuve de leur vaccination complète ou présenter un test PCR négatif. Le nombre de contaminations a baissé en Espagne mais la situation reste fragile et le variant Delta inquiète les autorités, comme partout dans le monde.

Des contaminations au variant Alpha

Avec la France et l’Italie, l’Espagne continentale et insulaire est l’une des grandes destinations touristiques au sein de l’Union européenne. Les îles Baléares n’échappent pas à la règle. Ibiza et Majorque tiennent la corde auprès des voyageurs, y compris des voyageurs qui viennent d’Espagne même. Ces îles sont par exemple des destinations rêvées pour la jeunesse espagnole, notamment en fin d’année scolaire.


►►► À Lire : Les tests PCR avant de partir en vacances


C’est dans le cadre de voyages scolaires qu’un millier de jeunes Espagnols ont été contaminés au Covid-19 à Majorque. Selon les données publiées par les autorités espagnoles, 493 jeunes de Madrid ont été infectés à ce jour après leur voyage scolaire aux Baléares mi-juin. De nombreux autres cas ont par ailleurs été enregistrés en Galice, au Pays-Basque, à Valence, en Catalogne… et le bilan ne cesse de grimper. Il semble que la plupart des jeunes gens ont voyagé à bord du même ferry, au départ de la ville côtière de Valence vers Majorque, quelques kilomètres à l’Est dans la Méditerranée. Tous étaient contaminés par le variant Alpha (britannique) du Covid-19. 

Loading...

En quarantaine dans un hôtel 4 étoiles

249 étudiants ayant contracté le coronavirus mais asymptomatiques ou ayant eu des contacts à risque ont par ailleurs été placés en quarantaine dans un hôtel quatre étoiles de Majorque, l’hôtel Palma Bellver, sur la promenade maritime. La mesure a été contestée par une cinquantaine de jeunes qui refusaient de s’y conformer. Finalement, la direction générale de la santé publique a décidé de les y contraindre en publiant un texte de loi. Les jeunes sont désormais isolés et sous surveillance policière pendant les dix jours de leur quarantaine. Une décision contestée en justice par le procureur des Baléares.


►►► Voyages en Espagne ou en Croatie , devez-vous encore effectuer un test PCR avant le départ ? Cela dépend


Face à cette recrudescence ciblée des contaminations, le gouvernement régional des îles Baléares a décidé d’agir rapidement pour éviter la propagation du virus sur l’île et, par ricochet, dans d’autres régions espagnoles. L’enjeu est sanitaire mais aussi économique : après quasiment an et demi de pandémie, tant la péninsule que les Baléares ou les Canaries comptent sur les recettes du tourisme, essentielles à l’économie.

Les îles Baléares attirent aussi les jeunes touristes. Photo d'illustration
Les îles Baléares attirent aussi les jeunes touristes. Photo d'illustration Thomas Lohnes - GETTY IMAGES

Immunité ou test PCR requis

C’est dans ce contexte que les mesures Covid-19 ont été renforcées. Désormais, les groupes de voyageurs de plus de 20 personnes, quel que soit leur pays de départ, devront soit donner la preuve de leur immunité complète, autrement dit d’une double vaccination acquise au moins 14 jours précédemment (ou d’une simple, dans le cas du vaccin Johnson & Johnson), soit présenter un test PCR négatif au Covid-19. La règle sera d’application pour les voyageurs se rendant dans les quatre îles, autrement à Formentera, Ibiza, Majorque et Minorque.

Les Britanniques ciblés

Quelques jours avant, l’Espagne avait pris des mesures particulières à l’attention des touristes britanniques. En raison de la hausse des contaminations au Royaume Uni, les autorités espagnoles exigeront dès ce 1er juillet un test PCR négatif à tout résident en provenance du Royaume Uni alors qu’ils en étaient exemptés depuis fin mai.

Cette annonce est survenue alors que le Royaume Uni a inclus les Baléares sur sa liste verte de destinations sûres. Sur son compte Twitter, la ministre espagnole des Affaires Etrangères a précisé que ces nouvelles règles s’appliquaient à tous les Britanniques voulant "entrer en Espagne" dans n’importer quelle région. Une mesure importante quand l’on sait que 3,7 millions de Britanniques ont passé leurs vacances aux Baléares en 2019, sur les 13,7 millions comptabilisés au total sur l’archipel.

Zones rouges en Espagne: JT 28/06/2021

Espagne : ces régions très touristiques classées en rouge

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous