Coronavirus

Coronavirus : le Portugal met fin au masque obligatoire dans les transports

© Getty Images - Alina Rudya

25 août 2022 à 15:05Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Victor de Thier

Le Portugal va mettre fin à l'obligation du port du masque dans les transports publics, mesure en vigueur depuis deux ans pour lutter contre le Covid-19, grâce à une évolution favorable de la situation sanitaire, a annoncé jeudi le gouvernement.

"Compte tenu de l'évolution favorable de la pandémie et de la tendance stable du nombre de nouveaux cas de Covid-19, il a été décidé de mettre fin au port du masque obligatoire dans les transports", a déclaré la ministre portugaise de la Santé Marta Temido lors d'une conférence de presse à l'issue d'un conseil des ministres.

La fin de l'obligation du port du masque entrera en vigueur après sa promulgation par le président de la République Marcelo Rebelo de Sousa.

 

Contaminations en baisse

La levée de cette restriction s'appliquera également au transport aérien et dans les taxis, ainsi que dans les pharmacies, où le masque était encore obligatoire. Elle continuera toutefois de s'appliquer dans les hôpitaux et les maisons de retraite.

Le port obligatoire du masque se limitera désormais "aux établissements de santé fréquentés par les personnes les plus vulnérables", a détaillé Marta Temido.

La mortalité liée au Covid-19 connaît une tendance décroissante depuis la fin juillet.

Alors que le Portugal figure parmi les pays aux taux de vaccination les plus élevés au monde, le nombre de nouveaux cas d'infection au coronavirus était en baisse, à 148 cas pour 100.000 habitants sur sept jours, selon le dernier rapport hebdomadaire de la Direction générale de santé.

"La mortalité liée au Covid-19 connaît une tendance décroissante depuis la fin juillet", a expliqué Marta Temido.

Sur le même thème :

Sur le même sujet

Coronavirus au Japon : Tokyo allège ses restrictions pour les touristes aux frontières

Coronavirus

Portugal : sous le feu des critiques, la ministre de la Santé démissionne

Monde Europe

Articles recommandés pour vous