Coronavirus

Coronavirus: le nombre de contagions régresse en Chine, inquiétudes en Corée du Sud

Des professionnels de la désinfection s'équipe à Séoul, alors que le nombre de personnes contaminées progresse rapidement.

© Chung Sung-Jun - Getty Images

28 févr. 2020 à 01:39 - mise à jour 28 févr. 2020 à 06:23Temps de lecture1 min
Par Belga

Le nouveau coronavirus a contaminé 327 nouvelles personnes en Chine continentale, le plus faible chiffre en plus d’un mois, et provoqué 44 nouveaux décès, ont annoncé vendredi les autorités sanitaires. En Corée du Sud voisine, pays le plus touché par l’épidémie après la Chine, le nombre de personnes infectées par le nouveau coronavirus a atteint vendredi 2022.

Le bilan de l’épidémie en Chine continentale atteint ainsi 2788 décès, selon la Commission nationale de la Santé.

En Corée du Sud voisine, le nombre de personnes infectées par le nouveau coronavirus a atteint vendredi 2022, avec 256 cas supplémentaires recensés dans ce pays, ont annoncé les autorités sanitaires.

La plupart des nouveaux cas ont été recensés dans la ville de Daegu, épicentre de l’épidémie en Corée du Sud, et dans la province voisine de Gyeongsang du nord. Aucun nouveau décès n’ayant été recensé, le bilan de l’épidémie dans le pays reste de 13 morts.


►►► À lire aussi : Notre dossier sur le coronavirus


De nombreux événements culturels et sportifs ont été annulés ou reportés en Corée du Sud à cause de l’épidémie, parmi lesquels des matches du championnat national de football ou encore les Mondiaux de tennis de table par équipes.

Usine Hyundai à l’arrêt

Les États-Unis, dont 28.500 soldats sont stationnés sur la péninsule, et leur allié sud-coréen ont ajourné leurs prochains exercices militaires conjoints.

Hyundai Motor, cinquième constructeur automobile mondial en incluant sa filiale Kia, a suspendu les opérations d’une de ses usines d’Ulsan (sud-est), dont un des employés avait été testé positif au coronavirus, rapporte l’agence sud-coréenne Yonhap.

Le bilan devrait continuer de grimper car les autorités ont commencé à effectuer des tests sur plus de 275.000 fidèles de l’Eglise Shincheonji de Jésus, une organisation qualifiée de secte par ses détracteurs, et qui est directement liée à la moitié des cas de contamination répertoriés dans le pays.

L’épidémie de coronavirus s’est répandue comme une traînée de poudre dans les rangs de ce mouvement à partir d’une de ses fidèles, une femme de 61 ans identifiée comme le patient 31.
 

Journal télévisé du 23/02/2020

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous