RTBFPasser au contenu

Belgique

Coronavirus : le comité de concertation finalement avancé à ce mardi

Coronavirus : le comité de concertation finalement avancé à ce mardi
25 oct. 2021 à 14:17 - mise à jour 25 oct. 2021 à 14:262 min
Par Himad Messoudi et Thomas Gadisseux

La situation épidémiologique ne permet pas d’attendre. Le comité de concertation prévu ce vendredi est finalement avancé à ce mardi 26 octobre. Cette décision intervient alors que les chiffres épidémiologiques se dégradent jour après jour, surtout au nord du pays. La Flandre, malgré l’un des taux de vaccination les plus élevés, est dès lors forcée d’agir.

L’utilisation du "Covid Safe Ticket" pourrait faire l’objet de débats au Parlement flamand ce mercredi, mais avant cela, le comité de concertation devrait annoncer le retour du masque, y compris au nord du pays. Concrètement, sur l’ensemble du territoire, les masques pourraient redevenir obligatoires dans les magasins et centres commerciaux, les administrations et bâtiment publics, les lieux culturels et sportifs, ainsi que dans les églises, mosquées et autres bâtiments de culte.

Pour la Flandre, il s’agit clairement d’un retour en arrière. Une décision compliquée à assumer pour le gouvernement flamand, à la veille d’un congé de Toussaint (et d’Halloween)… L’avancement de ce comité de concertation pourrait rendre opérationnelles certaines mesures dès le début du mois de novembre. Officiellement, la réunion a été avancée pour des "raisons d’agenda" de ses membres.


►►► Grippe et coronavirus : Frank Vandenbroucke s’inquiète de "la possibilité d’avoir deux épidémies un peu en même temps"


Loi pandémie

Parmi les mesures qui seront sur la table électronique de ce comité de concertation, les autorités réinsisteront sur l’importance du télétravail au sein des entreprises, sur le respect des gestes barrières, et continueront d’insister lourdement sur la nécessité de se faire vacciner. Les personnes de plus de 65 ans ainsi que les immunodéprimés, ont été invités à une troisième dose : ce week-end, les ministres de la Santé ont rappelé l’intérêt majeur de ce "boost" vaccinal. Les règles fédérales entourant l’application du Covid Safe Ticket pourraient également être revues. Depuis le 1er octobre, les organisateurs d’événements en intérieur rassemblant 500 personnes ou plus et d’événements en extérieur rassemblant 750 personnes ou plus doivent utiliser le Covid Safe Ticket. Les seuils minimaux risquent d’être abaissés.


►►► Chuck Covid met les pieds où il veut, et c’est souvent dans la gueule !


Le comité de concertation se réunira de façon électronique, mardi après-midi, et devrait activer la loi fédérale pandémie. Une loi qui donne au gouvernement fédéral la possibilité de déclarer une situation d’urgence épidémique pour une durée de maximum trois mois, impliquant des mesures de police administrative. Signe que l’évolution de la pandémie a passé un nouveau cap en cet automne, alors que la fin de la phase fédérale était, il y a quelques semaines encore, une option sérieuse.

Une conférence de presse devrait être organisée dans la foulée du Codeco, afin de détailler les différents éléments d’accords au sein du comité de concertation.

Sur le même sujet: JT 25/10/2021

Comité de concertation : finalement avancé à ce mardi

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous