RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus

Coronavirus : la nouvelle campagne wallonne de vaccination contre le Covid-19 débutera le 5 septembre

La nouvelle campagne wallonne de vaccination contre le Covid-19 débutera le 5 septembre
22 juil. 2022 à 10:58Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par M. Allo

La campagne de vaccination automnale contre le Covid-19 débutera la semaine du 5 septembre en Wallonie, a indiqué vendredi la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale.

Cette nouvelle campagne ciblera particulièrement les personnes immunodéprimées, celles de 65 ans et plus, les résidents des structures d'hébergement (maisons de repos, handicap, santé mentale), les professionnels de la santé et les 50-64 ans. Les femmes enceintes seront également visées, sachant que le risque d'un accouchement précoce est avéré en cas de cycle de vaccination incomplet, a également expliqué la ministre.

Le reste de la population de 18 ans et plus pourra aussi toujours se faire vacciner sur base volontaire.

Au total, la campagne automnale de vaccination devrait s'étendre sur huit semaines. Ce sont d'abord les personnes de plus de 65 ans, les immunodéprimés, le personnel des maisons de repos et celui du secteur de la santé qui recevront leur invitation fin août. Cette phase du plan de vaccination devrait durer quatre semaines.

Les hôpitaux pourront prendre en charge eux-mêmes la vaccination de leur personnel. Il en va de même pour les structures de soins de santé. Les femmes enceintes pourront prendre rendez-vous en priorité en appelant l'Agence wallonne pour vie de qualité (AViQ) au 071/31 34 93. Ce sont ensuite les 50-64 ans qui seront invités à se faire vacciner, puis le reste de la population sur base volontaire en prenant rendez-vous directement dans l'un des lieux de vaccination.

En parallèle, la plateforme QVAX va être réactivée afin de permettre à celles et ceux qui le souhaitent d'être contactés si des plages horaires se libèrent.

Sur le même sujet

La campagne automnale de vaccination contre le Covid débutera lundi aussi en Flandre

Coronavirus

Covid long : le variant Omicron, moins mortel, ne réduit pas le risque de troubles psychologiques ou neurologiques

Coronavirus

Articles recommandés pour vous