RTBFPasser au contenu

Coronavirus: la Belgique est très bien préparée, selon Maggie De Block

Coronavirus: la Belgique est très bien préparée, selon Maggie De Block
26 janv. 2020 à 14:06 - mise à jour 26 janv. 2020 à 14:145 min
Par JCV avec agences

Toutes les mesures de précaution sont prises pour lutter contre le coronavirus, a affirmé dimanche soir la ministre de la Santé Maggie De Block sur VTM Nieuws. Avec les trois cas confirmés en France, et une suspicion d'un autre à Berlin, la ministre ne voit pas de raison que la Belgique soit épargnée par le virus.

"Nos autorités sanitaires sont très vigilantes, nous avons de bons laboratoires, des hôpitaux de référence, des protocoles en cas de suspicion, nous avons informé tous les médecins et hôpitaux des marches à suivre, nous avons donc pris toutes les mesures de précaution", a-t-elle déclaré.

La ministre estime que des mesures supplémentaires ne sont pas encore nécessaires dans les aéroports. "Nous suivons de près les recommandations de l'OMS et regardons ce que font les autres pays européens." Il n'y par ailleurs d'ailleurs pas de vol direct de Belgique vers la province de Hubei, où s'est déclarée l'épidémie.

Maggie De Block a rappelé les principes de base: être vigilant en cas de fièvre, de toux ou d'autres symptômes de la grippe ou d'affections respiratoires mais uniquement si l'on s'est rendu en Chine ou si l'on a été en contact avec quelqu'un qui y est allé.

Cinq cas confirmés aux Etats-Unis

Cinq cas d'infection au coronavirus ont été confirmés aux Etats-Unis ont annoncé dimanche les Centres de contrôle de prévention des maladies (CDC). Un cas avait été précédemment relevé en Californie, sur un homme ayant voyagé à Wuhan. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont confirmé que le patient avait été testé positif au nouveau coronavirus. Il a été placé à l’isolement dans un hôpital local et son état est sans gravité. "Il n’y a aucune preuve que le virus ait été transmis de personne à personne dans le comté d’Orange. Le risque d’une transmission locale reste faible pour le moment", a assuré l’Agence. Les deux autres cas américains concernent une sexagénaire revenue

De Wuhan le 13 janvier et un homme d’une trentaine d’années de l’État de Washington qui s’était également rendu dans la ville chinoise récemment.

Deux cas suspects à l'hôpital de Zurich

Après les Etats-Unis et la France, le coronavirus pourrait avoir atteint la Suisse. Deux personnes, tout juste rentrées de Chine, sont suspectées d'avoir contracté le virus. Elles sont actuellement en quarantaine dans un hôpital zurichois.Deux personnes qui revenaient d'un séjour en Chine montrent des signes d'une infection et se trouvent actuellement à l'hôpital Triemli, a indiqué la porte-parole de l'établissement Maria Rodriquez à Keystone-ATS. Le coronavirus pouvant être à l'origine de leurs symptômes, elles ont été mises en quarantaine.

Le commerce d’animaux sauvages interdit jusqu’à nouvel ordre

La Chine annonce une interdiction temporaire du commerce d’animaux sauvages. Cela vaut tant pour les marchés que les supermarchés, les restaurants et le commerce en ligne. L’élevage, le transport ou la vente de toutes les espèces animales sauvages sont aussi interdits.

Une première ville chinoise située en dehors de l’épicentre du nouveau coronavirus à Wuhan a annoncé des restrictions d’accès dans l’espoir de se protéger de l’épidémie. Il s’agit de Shantou, une ville de plus de 5 millions d’habitants située à plus de 1000 km au sud de Wuhan. Elle va interdire l’accès de tous les véhicules non essentiels à partir de minuit (16h00 GMT). Selon la municipalité, ces mesures sont prises afin de "couper les canaux de contagion".

Les voyageurs arrivant à la gare seront soumis à un examen médical et "encouragés à repartir". En revanche aucune restriction ne semble empêcher les habitants de la ville de la quitter, à la différence de la région de Wuhan où les habitants n’ont pas le droit de partir de la zone placée de facto en quarantaine. D’autres parties du pays ont pris des arrêtés de restriction des transports : les villes de Pékin, Xian et Tianjin (nord) ont suspendu les services de cars longue distance, ainsi que la vaste province du Shandong.

La Chine lancée dans une course contre la montre

Les nouvelles se télescopent en Chine ou tout est mis en œuvre pour freiner la propagation du virus. Car les contaminations pourraient encore augmenter, alors qu'un dernier bilan fait état de 2000 personnes infectées. Le nouveau "virus de Wuhan" a pour l'instant tué 56 personnes. 

Bouclage des villes, fermetures des parcs d’attractions... Tout est fait pour empêcher la maladie de s’étendre au reste de la Chine et au monde.

Des scientifiques chinois affirment ce dimanche avoir réussi à isoler la souche du coronavirus qui a causé des dizaines de morts dans le centre de la Chine. Une étape indispensable dans la création d’un vaccin.

Le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CDC) est en train de disséquer la souche, selon l’agence de presse d’Etat Xinhua Xu. Les scientifiques recherchent également des médicaments contre la maladie pulmonaire causée par le nouveau coronavirus.

L'origine de l'animal responsable est connu

Un autre scientifique du CDC, Tan Wenjie, affirme avoir déterminé sur quel étal du marché des fruits de mer à Wuhan se trouvait le virus. "C’est une découverte importante, et nous allons enquêter sur l’animal qui en est à l’origine".

D’après ce chercheur, la nouvelle version du coronavirus est semblable à 90% à celle d’un virus découvert sur une espèce de chauve-souris à Zhoushan, dans la province du Zhejiang. Il est cependant encore trop tôt pour conclure que cet animal est à l’origine de l’épidémie.

La capacité de transmission du virus se renforce

L’infectiosité du nouveau coronavirus, "se renforce" selon la Chine. La capacité de transmission d’humain à humain s’est en effet intensifiée et la situation épidémiologique est passée à un stade plus compliqué, ont indiqué dimanche les autorités sanitaires locales. En revanche, les autorités sanitaires chinoises ne savent pas clairement quels sont les risques de mutation du nouveau virus,

La commission chinoise de la santé a ordonné dimanche que toute personne revenue récemment de Wuhan se manifeste auprès des autorités et reste chez elle pendant 14 jours sous observation médicale, selon l’agence de presse d’Etat Xinhua.

La période d’incubation de la maladie est généralement de 10 jours, avec 14 jours pour les cas les plus longs constatés et 24 heures pour le plus court.

Disneyland et Ocean Park annoncent leur fermeture

Le parc d’attractions Disneyland de Hong Kong a annoncé sa fermeture à compter de ce dimanche et jusqu’à nouvel ordre. Ocean Park, un immense parc de loisirs situé sur l’île de Hong Kong, a également annoncé qu’il fermait ses portes. Samedi, la cheffe de l’exécutif hongkongais Carrie Lam a décrété le niveau d’alerte sanitaire maximal sur le territoire Ecoles et universités, actuellement fermées en raison des vacances du Nouvel an chinois, le demeureront jusqu’au 17 février.

Qu est ce que le Coronavirus ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous