RTBFPasser au contenu

Coronavirus en Russie : le pays rouvre prudemment mais détecte toujours de nombreuses contaminations

Coronavirus en Russie : le pays rouvre prudemment mais détecte toujours de nombreuses contaminations
12 mai 2020 à 09:20 - mise à jour 12 mai 2020 à 09:202 min
Par Belga

La Russie entame mardi un prudent déconfinement régionalisé, se fiant à sa faible mortalité face au nouveau coronavirus, même si le pays a enregistré une nouvelle fois plus de 10.000 cas supplémentaires d’infection.

Extrait du journal télévisé du 12/05/2020

Russie : au cœur de l'épidémie

JT 13h

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Avec 232.243 cas confirmés depuis le début de l’épidémie, dont 10.899 enregistrés mardi selon les statistiques officielles, la Russie est parmi les trois ou quatre pays dénombrant le plus de personnes atteintes.


►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


Depuis le début du mois de mai, ce sont plus de 10.000 cas qui sont recensés chaque jour, une évolution que la Russie explique par sa politique de dépistage massif, avec quelque 5,8 millions de tests selon le décompte de mardi.

La mortalité officielle reste cependant très faible avec 2116 morts, par rapport à des pays comme l’Espagne, l’Italie, la France ou même l’Allemagne, souvent citée en modèle pour sa gestion de la crise.

Touchée plus tard, la Russie explique ce faible niveau en disant avoir pu tirer les leçons de l’épidémie en Europe occidentale, fermant rapidement ses frontières, réorganisant totalement son système hospitalier et procédant à un dépistage massif pour isoler les cas asymptomatiques et légers de Covid-19. Elle a aussi confiné à domicile les populations à risques, notamment les personnes âgées.

Des observateurs critiques jugent la mortalité sous-estimée de quelques milliers, suspectant les autorités d’attribuer d’autres causes à des décès de patients du Covid-19.

Un déconfinement à l’échelle régionale

Vladimir Poutine a ordonné lundi un lent et prudent déconfinement régionalisé à travers la Russie, mettant fin à une période chômée rémunérée depuis fin mars.

Chaque région peut ainsi lentement lever dès mardi certaines restrictions comme l’ouverture des salons de beauté, des parcs etc. en fonction de sa situation épidémiologique, du nombre de lits et de respirateurs disponibles.

Moscou, principal foyer de l’épidémie avec 121.301 cas détectés, a dû prolonger son confinement jusqu’au 31 mai.

Seul allègement pour la capitale, la réouverture mardi des industries et des chantiers, secteurs représentant un demi-million de travailleurs. En conséquence, le port du masque et de gants de protection a été rendu obligatoire dans les transports en commun et les lieux publics fermés, comme les supermarchés

Construction d’un nouvel établissement médical équipé de 200 patients atteints de coronavirus

Russie, construction d’un nouvel établissement médical équipé de 200 patients atteints de coronavirus

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous