RTBFPasser au contenu

Coronavirus en Flandre : une action pour protester contre le port du masque chez les élèves de 5e et 6e primaires

Coronavirus en Flandre : une action pour protester contre le port du masque chez les élèves de 5e et 6e primaires
30 oct. 2021 à 15:321 min
Par A.T.

En Flandre, les élèves de 5 et 6e primaires devront de nouveau porter le masque à l’école après les vacances de la Toussaint. L’auteure Hanne Luyten et la psychologue Nina Mouton lancent la campagne #kindvanderekening (#c’estl’enfantquipaie) pour protester contre cette mesure: "Les enfants doivent limiter leurs libertés pour protéger les adultes, c’est intolérable".

La décision a été prise mercredi soir lors de la concertation organisée entre le ministre flamand de l’enseignement Ben Weyts et les organisations faîtières de l’enseignement néerlandophone. Rien ne change dans l’enseignement secondaire. En matière de testing, seuls les élèves présentant les symptômes de la Covid 19 doivent être testés.

"Mon cœur de mère s’est brisé quand j’ai entendu la nouvelle", confie au quotidien De Morgen Nina Mouton, psychologue clinique, également mère de deux enfants de 11 et 14 ans. Elle a lancé un appel à action à ses followers sur Instagram. Avec l’autrice Hanne Luyten, elles ont lancé l’action en ligne #kindvanderekening (#c’estl’enfantquipaie), pour protester contre la mesure prise par le gouvernement flamand.

"Cette campagne attire l’attention sur le bien-être des enfants. Ces enfants qui devront de nouveau se sacrifier après les vacances de la Toussaint. De nouveau. C’est la troisième année scolaire, déjà, que cette année ne sera pas comme les autres. On demande à des enfants de 10, 11, 12 ans d’être solidaires pour protéger les libertés des adultes. Mais ce n’est PAS la responsabilité des enfants et des jeunes", peut-on lire sur le message de l’autrice Hanne Luyten.

Loading...

Articles recommandés pour vous