RTBFPasser au contenu

Coronavirus en Chine : à la peine, Volkswagen met à l’arrêt deux usines

Volkswagen Group sees sales dip 14 per cent in China

Le constructeur automobile allemand Volkswagen a mis à l’arrêt deux de ses usines lundi à Tianjin, en Chine, en raison de la pandémie de Covid-19, de quoi affecter son principal marché où il a déjà reculé l’an dernier.

Une usine produisant des véhicules avec le partenaire chinois FAW ainsi qu’une usine de composants, toutes deux situées dans la métropole portuaire de Tianjin (nord), "sont fermées depuis lundi en raison des cas récents de Covid-19", a indiqué à l’AFP un porte-parole du groupe.

"Nous espérons reprendre la production très bientôt et rattraper la production perdue", a ajouté cette source.

Tianjin, ville limitrophe de Pékin, a interdit dimanche à ses 14 millions d’habitants de sortir des limites municipales après une augmentation du nombre de cas de Covid-19.

L’usine de voitures coexploitée par la filiale chinoise de Volkswagen produit cinq modèles des marques VW et Audi, avec une capacité de production annuelle de 300.000 unités, selon des données du groupe.

Ces arrêts de production surviennent après une année difficile en Chine, de loin le plus important marché du groupe dans le monde.

Le dernier trimestre a particulièrement pesé, avec 754.700 véhicules vendus par le géant aux douze marques, accusant un recul de 36,5% sur un an.

Sur l’année 2021, le groupe a écoulé 3,3 millions d’unités en Chine, soit un recul de 14% sur ce marché parmi les plus durement touchés par les pénuries de semi-conducteurs.

Cette baisse a été partiellement comblée par les ventes de véhicules électriques, qui ont, elles, été multipliées par plus de quatre sur un an, avec 92.700 unités.

Sur le même sujet

22 févr. 2022 à 10:56
2 min
16 févr. 2022 à 15:57
1 min

Articles recommandés pour vous