RTBFPasser au contenu

Coronavirus en Belgique : "Nous étions préparés à un virus mais pas ce virus" (Beke)

Wouter Beke est actuellement sous le feu des critiques pour sa gestion de la crise.

Wouter Beke a défendu ce lundi la façon dont il a fait face à la pandémie et a annoncé une série d’initiatives pour mieux armer les centres résidentiels de soins pour l’avenir et une possible deuxième vague. Il a également annoncé une augmentation du salaire du personnel de ces établissements similaire à celle du personnel hospitalier.

Sous le feu des critiques

L’ex-président du CD&V a fait l’objet de nombreuses critiques ces dernières semaines sur sa gestion. Ici et là, des appels à la démission ont même été lancés.

Son audition ce lundi devant la commission spéciale coronavirus du parlement flamand lui a fourni l’occasion de répondre à ses détracteurs. Selon lui, il faut parler d'"échec collectif" à affronter la vitesse et la nature du virus. "Nous étions préparés à un virus mais nous n’étions pas préparés à ce virus", a-t-il affirmé.

La Flandre aurait toutefois contrôlé plus rapidement la propagation que les autres Régions et elle se prépare aujourd’hui à une éventuelle résurgence.


►►► Lire aussi : coronavirus en Belgique : le nombre de nouveaux cas a doublé ou triplé dans certaines provinces (carte)

Des équipes mobiles se mettent en place, un matériel de protection suffisant est prévu, la stratégie de dépistage est actualisée et l’Inspection sanitaire renforcée.

Articles recommandés pour vous