RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

Coronavirus en Belgique : les restrictions imposées à Noël sont-elles inhumaines ?

Les restrictions imposées inhumaines ? Alexander De Croo répond
04 déc. 2020 à 10:45 - mise à jour 04 déc. 2020 à 10:452 min
Par C'est vous qui le dites

Le Premier ministre a répondu hier soir à ceux qui estiment inhumaines les restrictions imposées pour le réveillon de Noël, il était l’invité de Jeudi en Prime sur La Une. Alexander De Croo : "C’est quoi l’humanité ? Est-ce que ce n’est pas de se dire qu’on va changer notre comportement et éviter de mettre en péril la vie des personnes les plus vulnérables ? Pour moi, le message pour Noël, c’est ça".

Alexander De Croo vous a convaincu de respecter les règles ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission… 

Les restrictions imposées inhumaines ? Alexander De Croo répond
Les restrictions imposées inhumaines ? Alexander De Croo répond © Tous droits réservés

"Depuis le début, on le répète, il faut être prudent"

Sandrina, une auditrice de Soignies, en province de Hainaut, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Personnellement, il m’a convaincue car je l’ai vécu bien avant le Covid. J’ai chopé un virus en 1999 - où heureusement, la médecine n’était pas surchargée comme maintenant - et on m’a sauvé à ce moment-là. Aujourd’hui, je souffre encore de sclérose en plaques donc je suis limitée à recevoir des visites depuis le début du 1er confinement. Je dois faire des croix sur toute ma famille. Mon compagnon, qui est facteur, doit aller travailler tous les jours mais on espère qu’il ne va pas ramener un petit microbe qui va m’atteindre... Je trouve aussi que c’est malheureux que le Premier ministre doive rappeler ce qu’est l’humanité... Depuis le début, on le répète : il faut être prudent ! "

À Noël, nous serons juste nous deux et on verra nos enfants plus tard...

Sandrina poursuit sur sa lancée et conclut : "Je sais que Noël sera triste et que des personnes devront tirer une croix dessus mais qu’est-ce qui dit qu’en février, on ne nous dira pas que grâce à nos efforts, on pourra recevoir tout le monde ?! […]. À Noël, nous serons juste nous deux et on verra nos enfants plus tard. Ce n’est pas difficile de n’être qu’à deux. J’aime mieux les voir tous autour de la table en 2021 que de se retrouver un an après avec un membre de la famille en moins à cause du virus […]. Il faut penser à sa santé parce que je vous assure que quand cela vous tombe dessus, vous n’avez pas le temps de réfléchir..."

Les restrictions imposées inhumaines ? Alexander De Croo répond
Les restrictions imposées inhumaines ? Alexander De Croo répond © Tous droits réservés

"On nous bassine depuis des semaines qu’il faut réinventer Noël"

Direction Éghezée à présent, dans la province de Namur, où Jean-Luc ne partage pas le même avis : "On nous bassine depuis des semaines qu’il faut réinventer Noël et ce que l’on nous fait appliquer aujourd'hui, ce sont des mesures pures et dures. Il n’y a aucun compromis […]. Personnellement, ce que je vais faire, c'est m'inspirer de la proposition du Premier ministre québécois... D’un point de vue sanitaire, qu’est-ce que cela change ? Autour de ma table, il y aura mes enfants, mes petits-enfants et mes beaux-enfants et c’est tout !"

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l'émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

09 déc. 2020 à 14:51
1 min

Articles recommandés pour vous