Coronavirus

Coronavirus en Belgique : les pharmaciens peuvent désormais délivrer un certificat pour les écoliers en cas de résultat positif

21 oct. 2022 à 07:55 - mise à jour 21 oct. 2022 à 13:59Temps de lecture2 min
Par Victor de Thier avec Eric Boever

Les pharmacies qui réalisent des tests antigéniques rapides de dépistage contre le covid peuvent à partir d’aujourd’hui délivrer un certificat d’absence pour les écoliers, indique vendredi le SPF Santé publique.

Ce certificat permettra de justifier une absence pour un enfant scolarisé à partir de 6 ans. Néanmoins, toutes les entités fédérées n’exigent pas nécessairement un tel certificat. Il est donc conseillé de vérifier auprès de l’école quel certificat ou document est requis en cas de maladie.

La question de savoir si un certificat du pharmacien peut également être utilisé pour une absence d’un adulte au travail est toujours en cours de discussion avec les partenaires sociaux, mais un employeur est bien entendu libre d’accepter un tel certificat.

Les médecins partagés face à la mesure

Rédiger un certificat était jusqu’à présent la responsabilité exclusive des médecins. Voir les pharmaciens délivrer eux aussi des certificats suscite chez les généralistes des réactions mitigées, à l’image du docteur Lawrence Cuvelier, vice-président du GBO, le Groupement belge des omnipraticiens : "d’un côté, c’est une bonne nouvelle parce que cela va nous décharger d’un nombre important de consultations qui n’avaient pas beaucoup d’intérêt. Nous étions assaillis de patients qui venaient juste réclamer un certificat médical avec un test positif à la main, cela nous faisait perdre un temps précieux que nous aurions préféré consacrer à des malades nécessitant vraiment une visite ou une consultation."

"Mais d’un autre côté, si tout le monde commence à rédiger des certificats, cela ne va pas non plus. Les médecins ne s’accrochent pas à des privilèges mais déléguer la rédaction des certificats à d’autres mène à une dilution des responsabilités. Je trouve donc que cette mesure ajoute de la confusion, j’ai l’impression qu’on gère un problème important de manière anarchique. Il faudrait en fait réorganiser globalement le système des certificats. Nous revendiquons d’ailleurs la suppression des certificats médicaux de courte durée, nous estimons que la parole du malade doit suffire. De toute façon, comment voulez-vous vérifier qu’un patient souffre vraiment du dos, de la tête ou du ventre ? Il y a pénurie de médecins, il faut les soulager de tâches inutiles. "

Mesures en cas de test positif

La semaine dernière, les Ministres de la Santé ont décidé qu’en cas de symptômes, un autotest (effectué dans les 5 premiers jours) est privilégié.

Si votre test est positif, vous serez mis en isolement. Cela signifie que vous restez à la maison pendant 7 jours, à partir de l’apparition des symptômes.

Ensuite, vous devrez prendre des mesures de protection supplémentaires pendant 3 jours et limiter les contacts à ceux qui sont strictement nécessaires. Dans les espaces intérieurs (transports publics, magasins, etc.), il est recommandé de porter un masque. Ces mesures s’appliquent à tous à partir de 6 ans.

© RTBF
© RTBF
© RTBF

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous