RTBFPasser au contenu

Coronavirus en Belgique : le taux de contamination baisse, les hospitalisations augmentent à Bruxelles et à Liège

Coronavirus en Belgique : les chiffres de l'évolution de l'épidémie au 21/08/2020

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

21 août 2020 à 08:25 - mise à jour 21 août 2020 à 09:513 min
Par RTBF

Comme tous les lundis, Sciensano organise le point presse du Centre interfédéral de crise afin de rendre compte des dernières informations sur l’épidémie de coronavirus en Belgique. Retrouvez-la en direct.

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 enregistrés en Belgique s’élevait à 505,6 par jour en moyenne entre le 11 et le 17 août, ce qui représente une baisse de 20% par rapport à la période de sept jours précédente, selon les données de Sciensano mises à jour vendredi matin. Le nombre d'hospitalisations et de décès est par contre en hausse.


►►► Retrouvez notre dossier sur le coronavirus


Steven Van Gucht, épidémiologiste explique : "On constate une diminution du nombre de contamination dans toutes les provinces, sauf à Bruxelles. À Anvers, - 38 %, à Bruxelles, une légère augmentation de 3 % par rapport au 7 derniers jours. Le taux de reproduction vient de juste de passer en dessous de 1,0 dans la région bruxelloise."

Par contre, le taux de positivité dans la région bruxelloise est de 6,9% de tous les tests effectués qui ont donné un résultat positif. "Il faut donc rester vigilants", nuance Frédérique Jacobs, spécialiste des maladies infectieuses.

La moyenne des hospitalisations à la baisse

On passe à une moyenne de 28 admissions cette semaine, contre 33 la semaine dernière. "On espère que cette baisse va se poursuivre et que cela ira de pair avec le nombre de cas diagnostiqués." A Anvers, on constate une diminution du nombre d'hospitalisations alors qu'à Liège et à Bruxelles, ce nombre augmente.

Le nombre de décès a augmenté, une moyenne de 10 décès par jour : "On ne sait pas encore si c'est lié à la vague de chaleur des dernières journées, nous pourrons le savoir prochainement", commente Steven Van Gucht.

Coronavirus en Belgique : la tendance à la baisse se poursuit

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Votre collaboration est requise

Karine Moykens, responsable testing et tracing rappelle à la population qu'elle a un rôle primordial à jouer dans la lutte contre le coronavirus. "Les personnes doivent être testées de manière ciblée. Les personnes infectées doivent respecter les mesures de quarantaine et nous devons retrouver les personnes qui ont été en contact étroit avec cette personne infectée au cours des derniers afin qu'elles puissent être testées et mises en quarantaine à leur tour."

Si vous ne vous sentez pas bien, rendez-vous chez votre généraliste. Il/elle réalisera le test ou vous donnera une prescription pour un test. 

Les personnes qui présentent un risque élevé d'infection (en contact avec un cas positif ou retour d'une zone rouge à l'étranger) et qui ne présentent aucun symptôme pourront être testées dans les centres de prélèvement d'échantillons. "Ils sont invités à se mettre en quarantaine et à se faire tester immédiatement. Pour cela, ils reçoivent un code par sms avec lequel ils peuvent prendre rendez-vous directement dans un centre de prélèvement pour ce test gratuit", explique Karine Moykens.

Si vous recevez ce code, pas besoin de passer par un médecin, rendez-vous dans un des points de prélèvements d'échantillons.

Détection par le système de traçage amélioré

Selon Karine Moykens, le système de traçage a été amélioré : "Sur la base des données du 19 août, en moyenne, au cours du dernier mois, 98,5 % des patients index ont été contactés par téléphone depuis le centre d'appels. Parmi les contacts à haut risque, près de 96 %, en moyenne, ont été contactés par le centre au cours du dernier mois, dont 48,5 % avec succès." 6922 visites à domicile ont également été effectuées au cours du dernier mois.

Karine Moykens rappelle : "La recherche des contacts ne peut fonctionner parfaitement que si chaque lien coopère pleinement. Il est important que tous les laboratoires envoient les résultats d'un test au centre de contact dans l'heure qui suit la disponibilité."

Coronavirus en Belgique : un dépistage plus efficace

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Depuis le 1er août, 852.000 documents PLF ont déjà été complétés, les formulaires dits de localisation de passagers qui doivent être remplis après un séjour à l'étranger de plus de 48 heures, a indiqué Karine Moykens, responsable du comité interfédéral, vendredi, au cours de la conférence de presse du centre de crise.


►►► À lire aussi: Coronavirus en Belgique : 852.000 formulaires remplis dont 32.000 pour un retour de zone rouge


Les formulaires PLF peuvent être utilisés pour vérifier si quelqu'un revient d'une zone rouge. Il est ainsi apparu qu'environ 1.200 personnes reviennent d'une zone rouge chaque jour. Depuis le début de ce mois, 32.000 documents PLF ont été introduits par des personnes revenant de régions classées rouges.
Mme Moykens souligne que ces personnes doivent effectuer un test obligatoire. "Si nous ne recevons pas de résultat de test 48 heures après votre retour, le centre d'appels vous contactera également à ce sujet".

Articles recommandés pour vous