RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

Coronavirus en Belgique : la police fera preuve de ruse pour vous surveiller durant les fêtes de fin d'année

Eliane
08 déc. 2020 à 12:30 - mise à jour 08 déc. 2020 à 12:304 min
Par C'est vous qui le dites

La police va faire preuve de ruse à Noël pour s’assurer que les règles sanitaires sont respectées. Dans les éditions de Sudpresse ce matin, on peut lire que la police de Namur explique qu’en fonction du nombre de voitures garées devant une habitation, les policiers ont déjà pu dresser des PV après avoir regardé par la fenêtre s’il y avait du monde à l’intérieur. Par ailleurs, le bourgmestre d'une autre ville wallonne explique que les agents pourront guetter discrètement depuis la rue et regarder si trop de monde sort d’une habitation.

Annoncer les mesures ne suffit pas, la police doit user de tous les stratagèmes pour contrôler ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission…

Eliane
Eliane CLM Images - Getty Images

"Il faut qu'il y ait des contrôles et sanctionner automatiquement !"

Eliane, une auditrice originaire de Waremme, en province de Liège, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Quand je vois l'irresponsabilité de la plupart des gens et le non-respect des consignes, même si au départ je ne suis pas pour ce genre de procédé, si nous remettons les choses dans le contexte actuel - qui est dramatique il faut le dire - à partir du moment où énormément de personnes essayent de contourner les règles et qu'elles mettent les autres en danger, il faut qu'il y ait des contrôles et sanctionner automatiquement ! J'étais professeure d'Histoire et je confirme que ça peut rappeler une période sombre de notre histoire mais nous sommes dans un contexte totalement différent, dans lequel la totalité de la population est menacée par un virus invisible et si on ne respecte rien, le monde hospitalier va se retrouver sur les genoux et le nombre de contaminés va exploser ! Et tout ça parce que les gens ne respectent rien !" 

Ce qui me choque profondément, c'est le fait de parler de relâcher la pression à Noël...

Eliane conclut en insistant sur le fait qu'il ne faut surtout pas relâcher la pression aux fêtes : "Ce qui me choque profondément, c'est le fait de parler de relâcher la pression à Noël or, ça risque de brouiller le message ! Personnellement, je considère que les gens qui font n'importe quoi sont des criminels ! Et en autorisant certaines choses sans contrôler quoi que ce soit, on en arrivera à une troisième vague et cette fois, vu le sens de l'organisation contestable de notre gouvernement, le personnel soignant ne s'en sortira pas..."

Eliane
Eliane Westend61 - Getty Images/Westend61

"On nous infantilise !"

Direction Herve à présent, où Damien ne partage pas cet avis : "Je suis dérangé par cette manière de faire... Je n'ai rien contre les forces de l'ordre mais depuis le début, on nous prend nos libertés les plus essentielles et les plus humaines et là, ça commence à dépasser les limites... Évidemment qu'il faut de la prudence et de la sécurité. Par contre, nous n'avons pas besoin de ce genre de choses, on se croirait en 40-45 avec la Gestapo ! Et j'en veux pas aux policiers mais au gouvernement qui leur demande d'agir de la sorte... Dans cette pandémie, on oublie la prévention, la pédagogie, l'explication et les vrais débats citoyens avec des scientifiques. Qu'on arrête d'infantiliser les gens, bien sûr que certains n'en font qu'à leur tête mais ça, c'est depuis la nuit des temps ! Je pense sincèrement que la plupart des gens sont bienveillants et c'est là que se trouve la force collective. Certes, nous n'arrêterons pas les personnes irrespectueuses de l'être mais qu'on arrête de nous infantiliser !"

Je préfère sincèrement de l'illégalité responsable à de la légalité débile...

Damien poursuit sur sa lancée et conclut : "Je pense que la police a autre chose à faire, c'est de la répression pure alors que le rôle premier de la police est la prévention... Il faut apprendre à discuter dans ce genre de crise. Si le message ne passe pas, c'est qu'on ne discute pas assez, qu'on ne donne pas la parole aux citoyens mais qu'on leur dicte les choses en les menaçant. Personnellement, je suis prudent depuis le début et le serai aux fêtes... Mais je préfère sincèrement de l'illégalité responsable à de la légalité débile et pour moi, cette mesure, c'est de la légalité débile !"

Eliane
Eliane Flying Colours Ltd - Getty Images

"Ce virus devient une dictature..."

Enfin, du côté de Seraing, Jacques conclut : "C'est honteux et je ne comprends pas ce principe ! Je ne suis pas d'accord pour deux raisons : on va réquisitionner des policiers qui ont, eux aussi, le droit de passer Noël en famille et en plus de ça, où vont-ils aller chercher l'argent pour payer des salaires qui seront payés à 200% puisque c'est un jour de fête ?! Les gens doivent prendre leurs responsabilités, point barre ! Faut pas se leurrer, en sachant ça, les gens vont fermer leur porte et leurs volets et personne n'y verra rien ! En plus, l'alcool aidant, ça risque de créer des heurts entre citoyens et policiers... Certes, les règles ne sont pas respectées par tout le monde mais on ne peut rien y faire ! J'ai travaillé 25 ans en milieu hospitalier et par respect, je vais être prudent et obéir aux règles à Noël mais je pense sincèrement que ce virus devient une dictature et qu'on va finir avec une puce dans l'oreille... Pour les fêtes, il faut bien se dire une chose : on ne peut pas surveiller tout le monde, c'est impossible !"

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l'émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Articles recommandés pour vous